Des dizaines de milliers de personnes célèbrent Rachbi à Méron

0
37

A l’ombre de la lourde catastrophe de Méron l’année dernière, au cours de laquelle 45 personnes ont péri, les réjouissances de cette année se déroulent sous de lourdes restrictions de sécurité. Pendant la nuit, des dizaines de milliers de célébrants sont venu. Par la grâce du Ciel, aucun incident inhabituel n’a été enregistré à l’exception d’un certain nombre de blessés légers.

Hidabrouth

Des dizaines de milliers de célébrants sont venus hier soir (mercredi) et pendant la nuit au site de Méron pour participer à la célébration de Lag Ba’Omer, la Hiloula de Rabbi Chim’on. Les festivités se déroulent cette année sous de fortes restrictions, à l’ombre de la lourde catastrophe de l’an passé.

MDA a signalé que jusqu’à 07h00 du matin, aucun incident inhabituel n’a été enregistré sur le site. Sept personnes, qui se sentaient mal ou ont été blessés, avaient besoin de tests et de soins supplémentaires et ont été évacués vers l’hôpital Ziv de Safed.

La fête s’est ouverte hier soir avec l’allumage traditionnel du rabbi de Boyan, précédé d’un événement commémoratif pour les 45 victimes, au cours duquel le rabbi a allumé des bougies en leur souvenir (notre photo).

Dans le cadre des restrictions et des mesures de sécurité, destinées à réguler la circulation sur le mont Méron et à garantir que pas plus de 16 000 personnes y séjournent en même temps, tous ceux qui viennent à la célébration ont dû acheter des billets à l’avance. Rester sur la montagne n’est autorisé que pendant quatre heures, pour permettre au plus grand nombre de célébrants de participer à ce qui s’y passe.

LIRE  La Caraïbe et l’Amérique latine soupçonnées d’alimenter le terrorisme islamique

Le vice-ministre des Religions Matan Kahana a déclaré ce matin après avoir évalué la situation : « Béni soit D’, jusqu’à présent, tout s’est déroulé dans la paix. Des dizaines de milliers de personnes sont venues ce soir à Méron. Comme leçon de la lourde catastrophe survenue à Méron l’année dernière, nous avons cette fois décidé de renforcer la sécurité des participants. »

« En raison d’un embouteillage créé entre une et trois heures à certains endroits du site, et principalement pour prévenir des situations dangereuses, nous avons dû procéder à une procédure de régulation qui a entraîné une longue attente pour certains. Cet incident a été résolu, et tous ceux qui ont dû attendre sont arrivés à Méron. »

« Il est important de noter que l’incident n’est pas encore terminé », a ajouté Kahana. « Nous continuons à travailler pour que la célébration continue comme il faut et pour permettre à tous ceux qui ont acheté des billets de venir à Méron, de célébrer et de rentrer chez eux en paix. »

La nuit de Lag Ba’omer s’est également déroulée sans incident, à l’exception d’un cas à Rishon Lezion dans lequel les équipes du Magen David Adom ont prodigué des soins médicaux à un garçon de 15 ans légèrement brûlé à la suite d’un spray déodorant jeté dans le feu, explosant et causant des brûlures au premier degré, il a été transporté à l’hopital Sheba de Tel Hashomer dans un état léger.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire