Des nouvelles rassurantes de Pfizer • Israël : plus de 1,7 million de vaccinés

0
321

Nouvelles rassurantes de Pfizer • Ministre de la Santé: plus de 1,7 million de vaccinés

Une nouvelle étude publiée quelques heures après qu’Israël a décidé d’isoler les rapatriés de quatre pays africains, montre que le vaccin administré en Israël protège contre les deux mutations, la britannique et la sud-africaine | Le responsable scientifique principal de Pfizer, Dr Philip Dormitizer: « Une découverte très rassurante »

Be’hadré ‘Harédim

La société pharmaceutique Pfizer, dont les vaccins contre corona sont utilisés par le système de santé israélien, a annoncé ce matin (vendredi) que son vaccin est également être efficace contre les mutations britanniques et sud-africaines. Selon l’annonce de la société, l’expérience a été réalisée par l’Université du Texas et a donné des résultats encourageants.

Le directeur général adjoint du ministère de la Santé, le professeur Itamar Grotto, a salué l’annonce de Pfizer. «Je suis ravi de l’annonce de Pfizer. Le vaccin continue de maintenir une efficacité élevée, c’est ce qui compte », a déclaré Grotto.

Pendant ce temps, le ministre de la Santé Yuli Edelstein a informé ce matin que plus de 1,7 million d’Israéliens avaient reçu la première dose du vaccin corona jusqu’à présent, environ 115 000 d’entre eux hier.

« Demain, je serais heureux d’être le deuxième Israélien à recevoir une deuxième dose de vaccin, sur le point de se libérer du virus », a-t-il ajouté.

Hier, il a été rapporté que le ministère de la Santé enquêtait sur un soupçon selon lequel les passagers qui sont arrivés dans le pays en provenance d’Afrique du Sud et qui ont été trouvés positifs à Corona, sont porteurs de la souche sud-africaine du virus. Selon le rapport, les échantillons ont été emmenés dans un laboratoire de séquençage génétique pour tester de quelle souche il s’agissait. Mardi, le chef des services de santé publique, le Dr Sharon Alrai-Price, a déclaré devant la commission constitutionnelle de la Knesset qu’une étude préliminaire suscite des inquiétudes quant à l’efficacité du vaccin corona pour les personnes infectées par la souche sud-africaine.

LIRE  Netaniahou en visite de deuil chez le rabbi de Belz

Selon le ministre sud-africain de la Santé, la mutation corona 501.V2 n’est pas plus contagieuse que la mutation britannique, qui aurait été 70% plus contagieuse, mais elle peut provoquer des maladies plus graves pour les jeunes.

Selon l’annonce du ministère de la Santé du pays, la mutation a contribué à la propagation du virus dans le pays ainsi qu’au nombre inhabituel de décès dans le pays. Dans un briefing virtuel réalisé il y a environ une semaine, a été noté que «les preuves recueillies jusqu’à présent suggèrent donc que la deuxième vague que nous vivons est motivée par cette nouvelle variation».

Le professeur Barry Shub, un expert en virologie qui préside la Commission sud-africaine des vaccins et qui dirigeait l’Institut national des maladies infectieuses dans le pays, a été interviewé par News 12 et a déclaré: « Nous avons trouvé une mutation similaire à celle découverte au Royaume-Uni. C’est ce qu’on appelle une mutation 501, après la localisation dans le génome du virus où elle s’est produite. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire