Deux poids, deux mesures (deux enterrements)

0
118

Plus de dix mille personnes assistent aux funérailles d’un étudiant tué à Tamra

Dans les médias, le sang des Arabes est plus rouge que le sang des orthodoxes. La preuve est que, contrairement aux commentaires furieux apportés aux funérailles des Grands de la Tora décédés en début de semaine, au cours desquelles le sang du public orthodoxe a été versé sans vergogne, mardi, des funérailles de masse ont lieu dans la communauté arabe de Tamra et les médias locaux les ignorent largement… La honte.

Kol Réga’

Pendant des heures, des dizaines de milliers de personnes ont participé en violation totale des directives du ministère de la Santé aux funérailles de l’étudiant arabe tué, Ahmad Hajazi, qui, selon ses proches, a quitté la maison après avoir entendu des coups de feu. Et malheureusement, il a eu un échange de tirs et a été tué.

Une grande hypocrisie est à nouveau révélée par la nature de la couverture médiatique apportée à ces événements. Alors que dans un grand média, l’histoire a été mentionnée dans la douceur, sur d’autres sites, on n’a pas du tout parlé de cette violation généralisée.

Alors que, comme on s’en souvient, les funérailles organisées à la suite des décès, le même jour, de deux Grands de la Tora, ont été suivies par une réelle poursuite médiatique de tout le public orthodoxe : les informations concernant ces funérailles figuraient dans tous les sites d’information et les éditions imprimées, et les responsables de la police ont été forcés de se défendre et d’expliquer pourquoi ils n’utilisaient pas la force contre les membres du public orthodoxe qui assistaient en grand nombre à ces funérailles.

LIRE  Kushner remet en cause toute annexion instantanée

Pour les médias, le sang des Arabes est plus rouge que le sang orthodoxe.

Hier soir, des policiers qui étaient lors d’une activité opérationnelle dans la ville, ont remarqué quatre suspects qui tiraient sur une résidence. La police a tenté d’arrêter les suspects, mais ils ont ouvert le feu sur eux avec des armes automatiques. Après qu’un feu réel a été ouvert sur eux, la police a riposté et a frappé deux suspects, dont l’un a été tué et l’autre blessé. Au moins un suspect a fui les lieux. Selon le communiqué de la police, d’autres civils ont été blessés lors de l’échange de tirs, dont l’un a été tué.

Deux fusils M-16 avec lesquels les suspects ont tiré ont été saisis par la police. Et la recherche de suspects supplémentaires dans la fusillade est toujours en cours. Le DIP et la police enquêtent toujours sur la chaîne des événements.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire