Dr Preiss est furieux : « Des centaines de morts ces jours-ci, dans le pays qui annonce que la cérémonie est terminée… »

0
40

« Dans l’Etat de la ‘cérémonie finie’ (= tout va bien) et tout est ouvert, au cours des dix derniers jours, plus de 500 personnes sont mortes de corona », écrivait il y a peu de temps avec colère le Dr Meir Preiss (notre photo), le mari du chef des services de santé publique au Ministère de la Santé, Dr Sharon Elrai Price, dirigeant sa rage directement envers les décideurs politiques.

Ses propos interviennent sur fond d’ambiance « fin de parcours » que ces jours-ci, les décideurs, transmettent. « À l’exception de la guerre désespérée du personnel de la communauté et des hôpitaux, rien n’a été fait pour empêcher leur mort », a ajouté Preiss, blâmant sévèrement les décisionnaires politiques actuels.

Parallèlement aux remarques de Preiss, il y a aussi des côtés légèrement différents et plus optimistes dans le contexte du terme « fin de la cérémonie », lorsqu’à l’hôpital Assuta-Ashdod, pour la première fois depuis plusieurs semaines, moins de cinquante patients ont été hospitalisés cette matin, rapportant des données encourageantes.

« Ce sont des données encourageantes, qui reflètent, même au sein des hôpitaux, la possibilité que nous soyons après le pic de l’épidémie », a déclaré plus tôt dans la journée le Dr Erez Birnbaum, directeur général de l’hôpital.

Il a en outre ajouté ce sentiment et a déclaré: « Après plusieurs semaines au cours desquelles l’optimisme était le domaine du grand public, il est gratifiant de voir ses bourgeons même dans les hôpitaux et les services », a-t-il ajouté.

Pourtant, précise-t-il, « terminé mais pas bouclé ». Selon le Dr Birnbaum, « je suis pessimiste quant à la possibilité que ce soit la dernière vague et à mon avis ce n’est qu’une question de temps avant que nous ayons à faire face à une nouvelle variante de corona, c’est la nature d’une épidémie et de son évolution », il a dit.

LIRE  Tunis inaugure le plus grand monument pour la cause palestinienne...

D’autre part, il dit qu’il ne doute pas que le développement technologique de ces dernières années « ainsi que l’expérience que nous avons acquise, nous permettront de maintenir une routine de vie aux côtés du corona ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire