Avancée dans le procès de Netanyahou : l’affirmation de l’accusation était fausse

0
241

L’avocat de Netanyahou a largué une bombe dans le tribunal de district de Jérusalem – lorsque l’appel téléphonique de Shlomo Filber prouve qu’il n’a pas rencontré Netanyahou à la date indiquée par le bureau du procureur.

JDN – Baruch Shapira

Drame du procès de Netanyahu : au cours d’une autre audience aujourd’hui (mercredi) au tribunal de district de Jérusalem, au cours de laquelle les avocats de Netanyahou ont mené un contre-interrogatoire du témoin de l’État Shlomo Filber, ce dernier a provoqué un drame inattendu – et les commentateurs juridiques pourraient même annuler l’accord entre lui et l’accusation. Filber a insisté sur le fait que sa rencontre en tant que directeur général du ministère des Communications avec le directeur général Bezeq Elowitz était après sa rencontre avec Netanyahou en tant que ministre des Communications, une réunion dans laquelle Netanyahou aurait demandé à Filber d’aider Elowitz.

L’avocat de Netanyahou, Boaz Ben-Zour, a demandé à Filber si, au cours des enquêtes menées contre lui par la police, il avait été autorisé à voir son journal et celui de Netanyahou, ce qui pourrait prouver son affirmation selon laquelle il aurait rencontré Netanyahou après la rencontre avec Elowitz. Filber a répondu que « non », puis l’avocat Ben-Zour a sorti une « bombe » légale prouvant que la rencontre avec Netanyahou dans la soirée du 7 juin n’a pas eu lieu du tout, mais Filber était à une fête de bat mitzvah dans un moshav d’une autre région.

La bat mitzvah était celle de la nièce de Filber, à la même date et heure durant lesquels il a été allégué par l’accusation qu’il a rencontré au ministère des Communications avec son patron de l’époque Benjamin Netanyahou, une réunion sur laquelle pratiquement repose toutes les accusations du dossier 4000 contre le président du Likoud. Il n’était pas au cabinet du Premier ministre (le ministère des Communications était à l’intérieur du cabinet du Premier ministre), mais comme indiqué, l’ancien directeur général du ministère des Communications n’était pas du tout dans la région de Jérusalem.

LIRE  Le mémorial de la Shoah d’Athènes vandalisé

Après avoir présenté cela, l’avocat Ben-Zour a déclaré à Filber : « Sur la base de votre compréhension, un acte d’accusation a été déposé. L’acte d’accusation indique qu’il y a eu une réunion immédiatement après la nomination et c’est pourquoi vous avez couru et rencontré des gens, Filber : « Je me souviens d’avoir rencontré Kamir, Elowitz et Yifat (dirigeants de Bezeq) après la rencontre avec Netanyahou. « Ben Zzour : » Vous n’avez pas rencontré Netanyahou avant la rencontre avec Kamir. » Filber : « Mon souvenir et sur lequel je me suis basé est que je l’ai rencontré. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire