Drame dans le procès de Netanyahou : Filber sera déclaré témoin hostile

0
141

Au plus fort du témoignage du témoin d’État Shlomo Filber, le bureau du procureur général réclame un changement de version et cherche à déclarer Shlomo Filber « témoin hostile » | Les détails de l’enquête seront divulgués, ce qui pourrait entraîner des drames dans l’affaire 4000 et également un retard dans le procès.

Be’hadré ‘Harédim – Ari Kalman

Trois jours avant la déposition du témoin d’État Shlomo Filber, qui occupait le poste de directeur général du ministère des Communications, et après que l’accusation a affirmé que sa version devant les juges contredisait sa version dans la police, à la suite de laquelle l’accord de témoin d’État avait été signé, l’accusation exige maintenant que Filber soit déclaré « témoin hostile ».

Cela signifie que l’accord de témoin de l’État sera annulé et que Shlomo Filber sera inculpé dans l’affaire de corruption dans le dossier 4000 par l’intermédiaire du ministère des Communications dirigé par Filber, en échange de la couverture sympathique de Netanyahou par le site Web Walla appartenant au couple Elowitz.

Si la demande de déclarer Filber comme témoin hostile est acceptée, tous les documents d’enquête seront présentés au tribunal, ce qui inquiète les avocats de l’ancien Premier ministre Benjamin Netanyahou qui prennent le témoignage de Filber au sérieux, après que Netanyahou lui-même ait inhabituellement assisté à certains de ses témoignages devant les juges.

Filber a répondu à la demande du parquet et a déclaré au tribunal: « Je ne me considère pas comme hostile et je n’ai pas l’intention de contredire mes propos avec la police. J’ai eu une journée très difficile hier et j’ai fait en sorte d’être fidèle aux choses. J’ai essayé d’être précis et de suivre ma version présentée devant la police. C’est difficile pour moi mentalement. »

LIRE  Drame durant les vacances - en France !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire