Quelle école pour les ‘olim français ?

0
1536

De violentes critiques ont été entendues la semaine dernière au sein de la Commission pour l’éducation de la Knesset : au cœur du débat, la scolarisation des enfants français venant de faire leur ’alia et le fait qu’ils soient systématiquement orientés vers des écoles dati leoumi.

Le président de la commission, le rav Ya’acov Mergui (Chass) a en effet souligné que « la majorité des enfants qui font leur ’alia de France sont orthodoxes, pourtant ils ne sont pas orientés vers des écoles ’harédith mais vers des structures dati leoumi… Et tout porte à croire qu’on ne leur laisse même pas la possibilité de choisir l’école qui correspond à l’éducation qu’ils ont reçue. »

Le député, rav Ya’akov Acher a pour sa part ajouté que « leur première rencontre avec les responsables de l’Agence juive vers lesquels ils sont tout de suite orientés est fondamentale. C’est pourquoi, il est nécessaire de montrer aux ’olim qu’il existe différentes structures éducatives en Israël, parmi lesquelles des écoles ’harédith. Et c’est aux parents que doit revenir la liberté de choisir l’école qui convient le mieux à leurs enfants et à leur mode de vie. »

Rappelons que selon les chiffres publiés par le ministère de l’éducation nationale, parmi les 2088 enfants français qui ont intégré une école en Israël au cours de l’année 2015, 60% d’entre eux sont entrés dans une structure mamlakhti dati, 20% dans une école ’harédith et 20% dans une école laïque (mamlakhti).

 

 

 

 

 

 

LIRE  Le prix du logement en Israël augmente de 2,5%

Aucun commentaires

Laisser un commentaire