Efforts pour libérer le corps de Lavan Kojiashvili, tué lors des émeutes au Kazakhstan

0
205

Lors d’une conversation du maire adjoint d’Ashdod avec l’ambassadeur kazakh en Israël, il est apparu que les associés du président kazakh ont jusqu’à présent refusé de libérer le corps de cet étudiant en médecine israélien tué lors des violentes émeutes dans le pays. Sa famille, qui vit à Ashdod, essaie d’aider.

JDN – ‘Hizki Goldman

Les efforts pour amener le corps de Lavan Kojiashvili pour l’enterrer en Israël se poursuivent ce soir (samedi) : il s’agit d’un Israélien de 22 ans qui a été tué lors des violentes émeutes au Kazakhstan.

La famille de Kojiashvili, qui vit à Ashdod, a informé que le maire adjoint, Eli Nacht, s’était entretenu avec l’ambassadeur kazakh en Israël – et le ministère des Affaires étrangères essaie d’obtenir l’approbation des autorités kazakhes pour transporter le corps de Lavan en Israël. Cela a été rapporté dans ‘Here News’.

Le vol de son corps devait avoir lieu aujourd’hui, mais a été reporté en raison de problèmes d’obtention de permis à proximité du président du Kazakhstan. À cette fin, lorsque la famille de Lavan recevra le permis tant attendu, elle louera un avion privé spécial pour l’enterrement à Ashdod.

« Nous n’imaginions pas que nous nous retrouverions dans cet enfer », a déclaré la famille Kojiashvili. Selon eux, la situation au Kazakhstan s’est détériorée en seulement quatre jours et est devenue un coup d’État catastrophique. « Une boule de neige », dit-on dans la famille.

Les parents de Lavan se trouvent actuellement au Kazakhstan pour affaires, un séjour qui s’est transformé en tragédie avec sa mort. En Israël, les membres de la famille essaient également de tirer les ficelles et d’aider à ramener son corps dans le pays – ce qui semble impossible pour l’instant.

LIRE  L'incendie au Canada

Aucun commentaires

Laisser un commentaire