En seulement un an, les prix des logements en Israël ont bondi...

En seulement un an, les prix des logements en Israël ont bondi de 13%

0
151

Alors que les promesses de logements abordables continuent d’être entendues de toutes parts, les données du Bureau central des statistiques indiquent la plus forte hausse des prix des logements depuis 2011 et démontre que le rêve des jeunes d’acheter un appartement ne fait que s’éloigner.


Selon les données publiées ce mardi par le Bureau central des statistiques (CBS), les prix des logements en Israël ont bondi de 13 % au cours de l’année écoulée, soit la plus forte augmentation annuelle depuis février 2011.

Dans la segmentation de l’évolution des prix des logements par région par rapport à la période correspondante de l’année dernière (décembre 2021-janvier 2022 par rapport à décembre 2020-janvier 2021), des hausses de prix ont été enregistrées dans tout le pays : Centre (14,5%), Jérusalem (13,6% ), Tel Aviv (12,8%), Sud (11,8%), Haïfa (10,9%) et Nord (9,6%).

Dans l’indice des prix des logements neufs, il a été constaté que leurs prix ont augmenté de 2,7% en décembre 2021-janvier 2022 par rapport à novembre 2021-décembre 2021, complétant ainsi une augmentation de 13,3% par rapport à la période correspondante de l’année précedente (décembre 2020- janvier 2021).

Le ministre des Finances, Avigdor Lieberman a prédit qu’en 2022, les prix des logements n’augmenteront que de 5% à 6% mais il semble qu’il sera très difficile de réduire la hausse des prix des logements à ce rythme malgré les plans du gouvernement.

Ainsi, déjà au deuxième mois de 2022, une augmentation des prix de près d’1% complet – 0,9%, est venue s’ajouter depuis le début de l’année, alors que la prévision de la Banque d’Israël indique toujours une inflation à 1,6% pour toute l’année, et devrait augmenter fortement au cours du mois à venir. On estime maintenant que le taux d’intérêt de base dans l’économie augmentera le 11 avril à 0,25 % contre 0,1 % aujourd’hui.

LIRE  Forcée à déménager. Témoignage de Lydia Zekri

Des augmentations de prix importantes ont été enregistrées pour l’alimentaire notamment dans le secteur des fruits et légumes frais, qui ont augmenté de 5,3 %, pour le transport, qui a augmenté de 1,9 %, l’entretien des appartements qui a augmenté de 1,1 %, et de nourriture en globalité  qui a augmenté de 0,6 %.
Une baisse significative des prix a été enregistrée pour tout ce qui concerne l’habillement, qui a baissé de 3,2%.

©ashdodcafe.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop