Enervé par les réformes qui font mal aux pauvres, Michael Bitton a annoncé qu’il ne voterait plus avec la coalition

0
204

Le président de la commission de l’économie, le député Michael Bitton (notre photo), de Ka’hol Lavan, a annoncé que jusqu’à une nouvelle annonce, il ne voterait pas avec la coalition sauf en cas de vote de confiance.

Un autre bouleversement dans la coalition : pour protester contre la réforme de la « voie équitable » du ministre des Transports Michaeli et du ministre des Finances Lieberman visant à modifier les tarifs des transports publics et les mesures unilatérales du ministère de l’Agriculture, le président de la commission de l’économie, le député Michael Bitton, a annoncé aujourd’hui (mardi) l’annulation de toutes les réunions de la commission économique et de ses sous-commissions, si ce n’est des motions de censure. Il a dit qu’il envisagerait plus tard même de voter contre dans le plénum.

« A partir d’aujourd’hui, toutes les discussions au sein de la commission économique et des sous-commissions sont annulées et je ne voterai pas avec la coalition, sauf lors de votes de confiance, ce qui ne la rendra pas politique. Si vous cessez de gêner les agriculteurs du nord et les faibles usagers des transports publics, alors vous pourrez me retrouver comme partenaire. Tant que cela n’est pas le cas, je ne voterai pas avec vous, ​​peut-être que cela sera aussi contre vous. »

Bitton a ajouté : « S’il y a une direction en Israël, un Premier ministre et un Premier ministre suppléant, le mal peut être évité. J’accepterai également un changement de 70 à 80 %, ou vous reporterez la réforme et la réaliserez en accord avec nous. En ce qui concerne les agriculteurs – arrêtez tout jusqu’à l’accord avec les agriculteurs, y compris la réglementation discutée en commission de l’éducation. « 

LIRE  NY: Frappé dans le métro pour avoir défendu un couple de Juifs âgés

« Ce qui me fait mal, c’est le mal fait aux pauvres. Nous nous excusons pour leur honneur. Ils diront maintenant que c’est une persécution politique et personnelle, mais à la fin, à Ofakim, Beit She’an, Tibériade, Mitzpe Ramon, Kiryat Shmona, Sderot – le prix des transports en commun a augmenté de 130 %. Rien n’a augmenté sans cause. Et vous voulez le cacher aux yeux du public ? Vous pensiez que cela passerait sans difficulté ? Pas sous notre contrôle ».

Les différents députés orthodoxes ont applaudi face à sa prise de position de lutte en faveur des couches sociales faibles.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire