Environ 70 000 entreprises fermées en 2021 en Israël du fait du corona

0
40

Contrairement aux déclarations optimistes du ministre des Finances Lieberman, la crise de l’année écoulée a provoqué la fermeture de nombreuses petites et moyennes entreprises (mais pas de Kountrass, que D’ en soit loué !). Le Président de la commission économique et de la commission du travail et de la prévoyance déclare : « Il faut demander des solutions au Trésor »…

Le ministre des Finances, Avigdor Lieberman, a déclaré la semaine dernière que 2021 était « certainement la meilleure année du 21e siècle sur le plan économique ». En effet, l’année dernière a battu des records impressionnants – dans le domaine des exportations, des dépenses de crédit, des bénéfices des chaînes de magasins, des banques et plus encore.

Cependant, lorsqu’il s’agit de petites et moyennes entreprises, une image complètement différente se dessine. C’est du moins selon les estimations préliminaires de la Chambre de commerce indépendante d’Israël, selon lesquelles en 2021, 70 000 entreprises ont été fermées – contre seulement 35 000 entreprises qui ont ouvert. C’est ce que publie Sonia Gorodisky dans Israel Hayom.

Il s’agit d’un chiffre nettement supérieur à celui des années précédentes. À titre de comparaison, en 2020, environ 38 000 entreprises ont été fermées et en 2019 – 44 000. Il est important de noter que le faible nombre d’entreprises fermées en 2020 est lié aux aides économiques que les entreprises ont reçues cette année de l’État, et qu’il s’agissait d’une « bouée de sauvetage » pour nombre d’entre elles – aides qui se sont terminées pour la plupart en 2021 et ont causé certaines entreprises à fermer.

LIRE  Une condamnation inédite du 'Hamas - rejetée par l'ONU

Il convient également de garder à l’esprit que certaines (petites) entreprises ont « fermé » leur activité économique pendant la crise de Corona, mais n’ont pas fermé leurs dossiers auprès de l’administration fiscale afin d’obtenir l’argent de l’aide de l’État, et une fois c’était fini – l’entreprise a fermé. Malgré les réticences, c’est quand même un nombre inquiétant d’entreprises qui ont fermé, et c’est principalement dû à l’incertitude conjoncturelle de l’économie.

De plus, les fermetures d’entreprises et généralement leur faible taux de survie dissuadent les entrepreneurs de démarrer une entreprise, expliquant ainsi le nombre relativement faible d’entreprises ouvertes l’an dernier, malgré le « boom économique » décrit par le ministre des finances il y a quelques jours à peine.

L’étude du Dr Ruby Nathanson, consultante économique de Lahav, montre également que 86,4 % des entreprises ont survécu à leur première année, environ la moitié ont survécu à la cinquième année et moins d’un tiers ont survécu plus de 13 ans. Les entreprises de diverses industries diffèrent également considérablement en termes de survie. Dans le secteur de la santé, du bien-être et des services sociaux, plus de la moitié des entreprises survivent au-delà de 11 ans, tandis que dans le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, moins d’un tiers des entreprises survivent dès la cinquième année.

Selon CPA Uri Barry, président d’Elliott Global Group, qui conseille les petites entreprises, « Les données de l’étude sont des données difficiles qui devraient inquiéter les décideurs. Les petites et moyennes entreprises sont le moteur qui fait tourner l’économie, et comme ils ont donc besoin d’une attention particulière et d’un soutien financier substantiel. Surmonter les difficultés particulières de cette période et permettre leur survie à long terme et leur croissance économique en même temps. Un si sombre chiffre de fermeture d’entreprises montre qu’on n’a pas fait assez pour les aider. Le corona est un catalyseur très dur pour leur fermeture, donc les outils qui peuvent être aidés pour accélérer la fiscalité, le financement, le recrutement et la réduction de la main-d’œuvre et l’oxydation des coûts municipaux ».

LIRE  « C'est notre existence même qui est insupportable aux djihadistes »

Pourquoi ne pas rappeler ici que Kountrass dépend de ses abonnés et de ses donateurs. Alors ? Cliquez, et agissez en sa faveur ! Abonnementsdons.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire