Eric Adams, le prochain maire de New York ? Si oui, c’est grâce aux ‘Hassidim de la ville

0
254

Grâce au soutien de ‘Habad et de Satmar, Eric Adams (notre photo) sera sans doute le prochain maire de New York !

JDN

Eric Adams a remporté la primaire démocrate, ce qui lui donnerait facilement le poste de maire de New York, où réside une majorité démocrate • La plupart des ‘Hassidim ont soutenu Andrew Young, mais Satmar, ‘Habad et l’Union des communautés sefarades ont choisi Adams, celui qui semble dors et déjà le vainqueur des élections de novembre prochain.

Oarce que New York, la plus grande ville des États-Unis, compte sept fois plus d’électeurs démocrates inscrits que d’électeurs républicains, lors des élections de novembre, il devrait facilement remporter contre le candidat républicain Curtis Sliva.

Ce soir, avec moins de 8 000 voix à compter, Adams menait par 1% – 8 426 voix – sur l’ancienne chef du département de la santé de New York, Katherine Garcia, qui est arrivée deuxième. Adams sera le deuxième maire noir de New York.

La plupart des communautés hassidiques ont soutenu Andrew Young qui était à la traîne et, immédiatement après le vote, a annoncé son retrait de la course.

Récemment, Adams a ouvert un siège électoral dans le quartier de Crown Heights et a récolté une grande sympathie de la part des militants et des partisans de ‘Habad. Lors de l’une des réunions tenues à Crown Heights, le rav Ya’akov Berman a déclaré lors de la présentation d’Adams : « Il n’est pas seulement un membre et un fervent partisan de la communauté, mais il s’est tenu à la droite de la communauté dans des moments meilleurs ou moins bons. Il a participé dans plusieurs événements ‘Habad au fil des ans. »

LIRE  Le député orthodoxe au président ukrainien : « Lieberman prend des positions pro-russes, ignorez-le ! »

Les ‘Hassidim de Satmar ont expliqué qu’ils soutenaient Adams depuis environ une décennie, il est venu prendre la parole lors d’une réunion à Monroe et s’est prononcé contre l’antisémitisme et la nécessité de combattre ceux qui cherchent à faire lutter contre l’existence du quartier orthodoxe de Kiryat Yoel, lequel est lié à Satmar.

« Les résultats sont clairs : une coalition historique et diversifiée de résidents de la classe ouvrière de New York nous a menés à la victoire aux élections municipales de New York. »

Adams a ajouté que « maintenant, nous devons nous concentrer sur la victoire des élections, en novembre, afin que nous puissions tenir nos promesses pour les résidents en difficulté, qui reçoivent un service médiocre, et ceux qui se sont engagés à un avenir sûr, égalitaire et convivial pour tous les New Yorkais. »

« J’ai grandi dans la pauvreté dans les quartiers new-yorkais de Brooklyn et du Queens, je portais un gilet de protection en tant que policier pour protéger la communauté et je l’ai servie en tant que sénateur et présidente du quartier de Brooklyn. Je suis honoré d’être le maire démocrate candidat de la ville que j’ai toujours appelé ma maison. »

Il convient de noter qu’Adams a également noué de bonnes relations avec les communautés hassidiques de Brooklyn pendant son mandat en tant que président de l’arrondissement et en tant que sénateur, et que cette relation est née d’une coopération en matière de sécurité avec les résidents. Il a également été l’un des leaders du programme éducatif « No Place for Hate », dans lequel il a collaboré avec l’Anti-Defamation League, qui lutte contre l’antisémitisme. Pendant la campagne, il a promis de continuer à lutter contre la haine des Juifs.

LIRE  L'Iran transfère au 'Hamas 100 millions de dollars pour les tunnels

Aucun commentaires

Laisser un commentaire