Et à présent ? La déception…

0
156

Et à présent, maintenant que le peuple a donné son appuis à Netaniahou de manière flagrante, qu’est-ce qui va se passer ?

Nous ne le savons pas, mais les déceptions sont là : alors qu’il avait semblé que du côté de Kakhol Lavan on commençait à comprendre que c’est, pour eux, le début de la fin, et que donc il valait mieux qu’ils composent avec la Droite pour que le pays reprenne enfin une vie normale, eh bien, c’est non ! Lapid a commencé à proclament que ni lui, ni quiconque de leur partie composite, ne rejoindrait la Droite. Puis il s’avère que leur parti a déposé une proposition de loi selon laquelle un candidat avec des dossiers judiciaires (tel que…, non, vous savez) ne pourrait pas être chargé de former un gouvernement ! Cela sert à quoi ? Sur le plan des voix, une telle proposition n’a aucune chance d’être adoptée. Juste pour bien montrer que le principe de « non à Bibi » est resté en place ? Mais qu’en est-il du menu peuple, toutefois majoritaire, qui pense autrement ? Et puis, finalement, n’y a-t-il parmi eux personne d’intelligent et d’adulte, capable de comprendre que le bien du peuple, c’est également un élément à respecter.

Il faut un réel miracle pour que le pays ne replonge pas dans une 4e version d’élection.

LIRE  Hanin Zoabi descendue de force de la tribune de la Knesset

Aucun commentaires

Laisser un commentaire