Et la souveraineté ? Ne vous en faites pas…

0
38

D’une manière ou d’une autre, les accords avec les Emirats unis arabes sont conçus comme mettant une fin à la volonté israélienne d’accéder à une souveraineté totale sur diverses parties des territoires de Judée et de Samarie, qui pourtant faisait partie des promesses (électorales, il est vrai) de Netaniahou. Ces rêves sont-ils enterrés ? En tout cas, tant que la période messianique n’est pas arrivée, car alors le verset dit (Tehilim/Psaumes 10,16) : « L’Eternel est roi à tout jamais », donc quand la royauté divine Se concrétisera sur terre, alors il arrivera que « les peuples disparaissent de Son pays ». Mais en attendant…

En attendant, même Trump s’en mêle : il ne faisait aucun doute que si le président des USA ne donne pas son feu vert, la souveraineté en question ne pourrait pas être concrétisée – or actuellement, Trump a vraiment d’autres soucis devant lui pour éviter d’accepter qu’Israël provoque un tollé international en déclarant cette souveraineté. En revanche, il a fait savoir que si cette option n’est pas actuellement envisagée, d’un autre côté, Israël a très bien fait d’accepter de concrétiser ces accords, car ils vont améliorer les chances d’une paix généralisée (ou presque) avec les Arabes. Quant à la souveraineté, ce n’est que partie remise, ajoute l’ambassadeur des USA en Israël, Friedman.

Est-ce que ces déclarations vont parvenir à calmer la Droite israélienne ? Cela n’est pas évident, d’autant plus qu’elle a une tradition ancienne qui consiste à adopter des positions qui se retournent contre elle de manière catastrophique…

LIRE  Israël aurait liquidé le général iranien Qassem Suleimani !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire