Etats-Unis – Iran : le ton monte…

0
204
OVER NEVADA -- A pair of F-16C Fighting Falcons, assigned to the 27th Fighter Wing, Cannon Air Force Base, N.M., heads out for a mission over the Nevada Test and Training Ranges during Red Flag 04-3 here Aug 20. More than 100 aircraft and 2,500 participants are involved in this exercise. Red Flag is a realistic combat training exercise involving the U.S. Air Force and its allies. (U.S. Air Force photo by Tech. Sgt. Kevin Gruenwald)

A la veille de l’ouverture des pourparlers à Vienne, des messages sont envoyés de la part d’Israël en direction du pouvoir aux Etats-Unis pour qu’ils concentrent leurs forces au Moyen-Orient au cas où les pourparlers avec les Iraniens échoueraient.

Radio Kol Hay – Meir Gilboa

Avec l’ouverture de pourparlers sur un accord nucléaire à Vienne entre les puissances et l’Iran, auquel les États-Unis ne participent pas mais seulement un observateur, Israël envoie un message particulièrement virulent à l’administration de Washington dans lequel il exhorte les États-Unis à concentrer leur forces armées au Moyen-Orient.

Selon la publication de Sefi Ovadia ce soir (lundi) dans News 13, il a entendu de hauts responsables israéliens qu’ils s’attendent à ce que les États-Unis présentent une option militaire crédible contre l’Iran, c’est-à-dire qu’ils concentrent déjà leurs forces contre la bombe persane pour une démonstration de force contre les Iraniens, pour essayer de les rendre flexibles dans les discussions.

Ces mêmes responsables disent que le président Biden devrait adopter l’approche de ses prédécesseurs, les présidents Bush père et fils, et commencer à produire une coalition internationale qui développera une option militaire.

LIRE  Le Hamas « choqué » par l’Onu !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire