Etats-Unis: victoire judiciaire contre le terrorisme ‘palestinien’

0
74

Un verdict qui fera jurisprudence a été prononcé par un tribunal américain. A l’issue d’une procédure qui aura duré cinq ans, la Cour fédérale de Washington a estimé que derrière tout terroriste ‘palestinien’ ayant agi « en loup solitaire » et de manière « spontanée » se cache un Etat ou une organisation comme le Hamas, le Jihad Islamique, le Hezbollah ou le Fatah, qui l’a inspiré et encouragé.

La Cour fédérale de Washington a estimé que les requérants sont en droit de réclamer des dommages et intérêts de l’Iran et de la Syrie qui soutiennent et financent les organisations terroristes. Elle a chargé un tribunal spécialisé de fixer le montant des indemnités que ces familles pourront réclamer à ces Etats. Selon Nitzana Darshan-Leitner, cela pourrait atteindre un milliard de dollars, et comme il est peu probable que ces Etats le fassent de bonne grâce, ces montants seront prélevés sur les avoirs qu’ils possèdent aux Etats-Unis ou ailleurs et seront versés sur un fonds réservé aux victimes du terrorisme. En 2015, l’avocate Nitzana Darshan-Leitner, animatrice de l’organisation juridique ‘Shurat HaDin’ a engagé une procédure devant la justice américaine au nom de sept familles de victimes du terrorisme contre l’Iran et la Syrie pour leur responsabilité dans des attentats commis entre les années 2008 et 2018 contre des citoyens israéliens et américains. (Jusqu’à la guerre civile en Syrie, les bureaux du Hamas étaient à Damas). Parmi les parties civiles, la famille de Taylor Force, citoyen américain assassiné à Jaffa, les familles de plusieurs jeunes étudiants assassinés à la Yeshiva Merkaz HaRav ou encore l’ancien député Yehouda Glick, victime d’un attentat.

LIRE  "Israël a une arme secrète, il est du côté de D'" (Friedman)

Ce verdict a nécessité en amont un gros travail de fond réalisé par deux spécialistes en terrorisme, Arié Spitzer et Noa Meridor, qui ont démontré les liens entre ces « terroristes spontanés », les organisations terroristes et les Etats qui les soutiennent.

Nitzana Darshan-Leitner a parlé d’une « grande victoire pour les victimes du terrorisme »: « La Cour fédérale a compris que derrière chaque terroriste se trouve toute une organisation. Il ne s’agissait donc pas d’une ‘vague d’attentats hors de tout contrôle’ où chacun décidait tout à coup de prendre un couteau et de poignarder des juifs au hasard. Il s’agit d’une entreprise méthodique des organisations terroristes qui par leur incitation ont suscité des actes terroristes. Les ‘loups solitaires’ ne le sont pas autant que cela, il y a derrière eux toute une meute qui prépare le terrain. Il faut donc lutter contre le mal à la racine. Nous remercions la Cour fédérale pour ce verdict qui obligera les organisations terroristes et les Etats qui le soutiennent à payer le prix de leurs méfaits »

Photo Gershon Elinson / Flash 90

Aucun commentaires

Laisser un commentaire