Fin de la 21e séance de la Knesset !

0
276

La 21e Knesset n’aura pas fait long feu : quelques mois, c’est tout. C’est à se frotter les yeux : mais qu’est-ce qui s’est passé ?

La réponse: un certain ancien ministre de la Défense, originaire de Russie, en est le total responsable ! Et la loi sur l’enrôlement ! « Il n’y aura aucun changement dans cette loi », a affirmé Lieberman, et c’est ce qu’il a fait, fracassant les limites connues dans le monde entier dans le domaine de la politique : un document, dans ce monde-là tout comme dans celui du commerce, cela se discute, cela se change et se modifie. Là, Lieberman a fièrement tenu parole : pas un yota n’en bougera, et c’est tout. Que les autres se débrouillent avec eux-mêmes.

Le résultat est là, ce matin : de nouvelles élections le 17 septembre.

Le pire est que, selon les premiers sondages, une telle issue peut aider Netaniahou, en lui apportant plus de voix que ce qu’il a actuellement. Donc que voulait Lieberman ? Comme à son habitude, faire tomber des gouvernements et en constituer, donc le plaisir d’être la vedette, lui qui a failli ne pas entrer dans la présente Knesset ? Se venger de Netaniayhou, ne serait-ce que parce que ce dernier est plus fort que lui ? C’est fort possible, voire probable. Il faut ajouter un grain d’intérêt plus pragmatique : il espère que sa virulence contre la « loi sur l’enrôlement » renforcera son parti, qui est censé desservir les Russes, mais qui n’a plus de soldats, car ces derniers se sont, entre temps, bien assimilés au peuple juif (hélas, avec 75% de non-Juifs parmi eux !). Donc dans sa recherche de légitimité, il a trouvé l’anti-religiosité (pourquoi pas ? C’est le fond de commerce de Yaïr Lapid également…).

LIRE  Nouvelle étape dans l’obtention de marijuana médicale en Israël

OK, cela va coûter quelques 4 milliards de shékels au contribuable, mais il faut bien contrer l’argent (1 milliard par an) que coûtent les jeunes étudiants en Talmud, non ? Il est vrai que dans un pays démocratique chacun a le droit de vivre selon ses critères, ce qui signifie également des dépenses pour la caisse commune, mais n’est-elle pas commune, n’est-elle pas à la disposition du public ? Pour qui est-elle faite ? Et pour qui a des doutes, qu’il aille vérifier combien d’argent est dilapidé pour des institutions laïques, parfois vides, par rapport aux sommes publiques versées aux Yechivoth ! Le résultat sera assez surprenant, voire répugnant. Ceci, justement, après le royaume de Lapid au ministère des Finances.

En bref, Lieberman semble bien avoir enfin trouvé quoi vendre (rappelez-vous : quand je serais ministre de la Défense, cela prendra 48 heures pour terminer avec tel ou tel dirigeant du ‘Hamas – lequel vit toujours bien, dans la tranquillité, et se moque très certainement du sieur Lieberman et de ses promesses électorales). Là, il semble avoir trouvé un nouveau domaine, sur lequel il construit…

Une des blagues : de nouvelles élections en août ? En aucune façon – car si les groupes politiques religieux ont demandé une telle date, c’est pour éviter que leurs jeunes perdent leur temps en un mois aussi précieux que celui de Eloul. Août, durant les vacances, c’est mieux. Lieberman : alors je ne vote pas en faveur de la dissolution de la Knesset ! Il est vrai que cela peut être compris comme un jeu d’intérêt, si les ba’hourim sont disponibles, cela fera plus de voix pour les partis religieux (que D’ nous en préserve, ajoute le sieur Lieberman), mais cela sent mauvais.

LIRE  Les échanges de tirs entre Israël et la bande de Gaza continuent

La réalité en Terre sainte veut que, la plupart du temps, les ennemis du monde de la Tora ne restent pas longtemps au sommet de leur gloire, surtout quand cela se passe d’une telle manière, abjecte.

Que l’Eternel soit avec nous !

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire