France : quatre membres d’une cellule néo-nazie soupçonnés de vouloir attaquer des Juifs

0
196

Quatre hommes âgés de 40 à 50 ans soupçonnés d’appartenir à une cellule néo-nazie et de projeter d’assassiner des Juifs arrêtés en France • Selon des informations dans le pays, plus de 50 armes et mitrailleuses perfectionnées ont été trouvées en leur possession • Ils risquent 10 ans de prison.

JDN

La police française a arrêté cette semaine quatre personnes soupçonnées d’appartenir à une cellule néonazie en Alsace. Lors de l’arrestation, à laquelle ont participé plus de 200 policiers, un arsenal d’armes a été découvert au domicile des suspects, qui comprenait, entre autres, des mitrailleuses perfectionnées. Les quatre, âgés de 45 à 53 ans et originaires de la ville de Mulhouse, sont des suspects ayant participé à ce qu’ils ont appelé « la chasse aux Juifs ».

Selon le procureur Edwig Roe-Morizot lors d’une conférence de presse, la police a découvert un nombre « alarmant » d’armes à feu – 18 légales et 23 illégales, 167 cartouches et 30 kilogrammes de poudre à canon et d’explosifs. Une quantité de balles pouvant remplir au moins 120 000 cartouches a également été trouvée », a déclaré le lieutenant-général Jean Vanson de l’unité de police locale.

Les enquêteurs n’ont jusqu’à présent pas déterminé si les hommes avaient planifié une attaque, mais ont trouvé sur leurs ordinateurs des documents sur des sujets antisémites et la négation de l’Holocauste, et ils ont été emmenés pour une enquête approfondie, a déclaré le procureur Roe-Morizot. Les suspects ont été inculpés de trafic d’armes et risquent jusqu’à 10 ans de prison.

Selon un rapport de Haaretz, la France a récemment intensifié ses activités contre l’extrême droite et les néonazis dans le pays, à la lumière de l’augmentation de la criminalité antisémite sur son territoire ces dernières années. Selon le rapport sur l’antisémitisme de l’Université de Tel-Aviv, publié il y a environ un mois et portant sur 2021, presque tous les pays à forte concentration de Juifs ont connu une augmentation des crimes antisémites. En France quelques 589 incidents antisémites ont été signalés en 2021, soit une augmentation de 74% par rapport à 2020, mais une diminution de 15% par rapport à 2019.

LIRE  Michel Jonasz sur l’antisémitisme : “Heureusement que ma mère n’est plus là pour voir ça”

Aucun commentaires

Laisser un commentaire