Grossière ingérence britannique dans la politique israélienne

0
53

Par Shraga Blum – Iphinfo

L’ambassade de Grande-Bretagne en Israël veut soutenir financièrement des programmes en Israël qui visent à promouvoir la solution de « deux Etats », autrement dit, la création d’un Etat terroriste au coeur d’Israël. Pour cela, la Grande Bretagne a créé un fonds appelé « Conflict, Stability ans Security Fund » dont l’objectif sera « de donner les moyens à de jeunes leaders politiques israéliens pour qu’ils encouragent la société israélienne à approuver la solution de deux Etats ». Un appel de fonds sera lancé du 1er septembre 2020 jusqu’au 31 mars 2022. En clair, un pied de nez au gouvernement israélien !

Après avoir volé 75% du territoire de la Palestine mandataire prévue pour le Foyer national juif selon la Conférence de San Remo et après avoir tourné le dos au projet sioniste par peur des Arabes, Londres voudrait maintenant que les 25% restants soient eux-aussi amputés au profit d’une organisation terroriste ! Une ingérence inacceptable de la Grande-Bretagne dans les décisions souveraines de l’Etat d’Israël quant à son avenir.

Ceci n’est que l’un parmi les innombrables exemples d’ingérence intolérable de pays ou institutions étrangers qui agissent en Israël par divers canaux pour contourner le gouvernement légitime et le volonté de la majorité de la population israélienne.

Photo Pixabay

LIRE  Amélioration de la santé du rav Steinmann

Aucun commentaires

Laisser un commentaire