« Il est temps d’élire un président juif neutre »dit le candidat juif qui rend fou le Liban

0
66

Le Dr Eddie Cohen, orientaliste et natif de Beyrouth, a décidé de calmer le jeu et de se présenter à la présidence du Liban : « Je le fais cyniquement et je présente un agenda pour l’expulsion du Hezbollah » • « Ils ont perdu la majorité, mais le Hezbollah contrôle toujours l’armée, les ports. Son pouvoir n’a pas été réduit. »

JDN

« Chers Libanais, les principaux politiciens n’ont pas réussi à diriger le pays. Il est temps qu’un président juif neutre dirige et protège l’État et le peuple. Il est temps de sauver le Liban des politiciens corrompus », a écrit le Dr Eddie Cohen dans un déclaration annonçant sa candidature pour le Liban.

Eddie Cohen est un orientaliste, journaliste israélien et chercheur principal au Centre Begin-Sadate d’études stratégiques de l’Université Bar-Ilan, né à Beyrouth, et a récemment commencé à se promouvoir dans la course présidentielle libanaise qui se tiendra en octobre.

Ce matin (dimanche), le Dr Cohen s’est entretenu avec Golan Anat Davidov sur 103FM, afin d’expliquer ce qui se cache derrière cette décision et a précisé : « C’est complètement sarcastique, j’attaque le Hezbollah parce que les Libanais ne peuvent pas le faire. »

« Je suis libanais, j’admets ma culpabilité. Tout d’abord, nous sommes des Juifs libanais, la communauté juive est la 17e au Liban selon la constitution libanaise. Un Juif peut voter et être élu. Mais, je le fais sarcastiquement sur mon Twitter, ce n’est pas réel. Tous mes amis me demandent d’attaquer le Hezbollah. Ils ne peuvent pas le faire. Tous mes amis d’enfance sont musulmans et chrétiens, chiites », a expliqué le chercheur, qui est actuellement au Centre Begin Sadat à Bar Ilan.

LIRE  «Le dessein conquérant des Frères Musulmans en Europe»

Il a ajouté que « je présente un programme irréaliste. C’est complètement cynique, je présente un programme pour expulser le Hezbollah, pour poursuivre les dirigeants. Ces choses, tous les Libanais les ressentent. Ils n’ont pas beaucoup faibli lors des élections, ils ont perdu 10 sièges, Ils ont perdu la majorité, c’est vrai, mais le Hezbollah contrôle toujours l’aéroport, l’armée, les ports, le pouvoir du Hezbollah n’a pas été réduit. »

Le Dr Cohen a également révélé qu’au fil des années, il avait entendu des informations surprenantes en provenance de Syrie, en particulier concernant la domination juive dans un pays arabe : « Certains Syriens ont dit : ‘Je souhaite que l’espion Eli Cohen vienne à la présidence.’ C’est vrai. Ils ont vu ce que le règne d’Assad le père puis le fils a fait. Ils disent – il ne nous massacrerait pas. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire