Israël : le corona est toujours là…

0
54

Augmentation du nombre de cas attestés • Les restrictions risquent-elles de revenir aussi ?

Dans de nombreux pays, dont Israël, les taux d’infection augmentent en raison de deux nouvelles variantes qui ont été identifiées en Afrique du Sud et se propagent dans le monde entier. En Israël, il y a un bond du nombre de personnes positives, mais le nombre de patients dans un état critique reste faible. Le gouvernement sera-t-il contraint de rétablir les restrictions ?

Be’hadré ‘Harédim – Eli Klein

Dans de nombreux pays du monde, y compris Israël, il y a eu une augmentation de l’infection due à deux nouvelles variantes qui se propagent dans le monde – BA.4 et BA.5. Une augmentation particulièrement significative des taux d’infection a été enregistrée en Afrique du Sud. Le Dr Itai Gal rapporte sur le site Ynet que les nouvelles souches sont des virus omicron avec une nouvelle combinaison de mutations. BA.4 a été détecté en Afrique du Sud en janvier dernier, et depuis lors, il s’est propagé à 40 % des échantillons. BA.5 a été identifiée pour la première fois en février et représente maintenant environ un cinquième des infections dans le pays, mais les nouvelles variétés se propagent également dans d’autres pays – en Europe, aux États-Unis et également en Israël.

Le Dr Itai Gal ajoute qu’il y a aussi de bonnes nouvelles : bien que la récupération d’Omicron n’offre pas une protection suffisante contre les nouvelles variantes, il s’avère que les anticorps créés dans le corps grâce au vaccin protègent en fait dans une large mesure – en particulier contre un maladie grave.

LIRE  Le crime de Christophe Colomb et le siècle de la déraison

En Israël, il y a eu un bond du nombre de personnes confirmées comme atteintes, mais le nombre de patients et de ceux qui sont dans un état critique est encore faible. Après une période de stabilisation des données de morbidité, il y a eu une augmentation significative ces derniers jours.

Au cours de la dernière journée, 3 731 nouvelles personnes atteintes ont été trouvées (un nombre nettement plus élevé par rapport à la période récente, au cours de laquelle un peu plus de 2 000 personnes ont été découvertes chaque jour). Le coefficient d’infection atteint 1,1. Le pourcentage de tests positifs – 18,82. 318 patients sont hospitalisés dans des hôpitaux à travers le pays en raison de complications coronariennes. Le nombre de patients dans un état critique a de nouveau franchi la barre des 100 et s’élève ce matin à 103 patients, mais c’est encore un nombre relativement faible.

Parmi les patients dans un état grave, l’état de 34 d’entre eux est défini comme critique. Une seule personne est connectée à l’Acmo et le nombre de ceux qui sont reliés aux respirateurs n’est plus que de 29.

Un haut responsable du ministère de la Santé a déclaré à Haaretz qu’à ce stade, il n’était pas clair sur quoi les données pointaient, il a déclaré qu' »il est trop tôt pour parler d’une vague ». Le ministère de la Santé a également déclaré qu’à ce stade, il n’avait pas l’intention de prendre des mesures ou de changer de politique.

Pendant ce temps, le ministre de la Santé Nitzan Horowitz a convoqué une discussion avec de hauts responsables de son ministère à midi suite à l’augmentation du taux de morbidité corona et à la fin il a été décidé de renouveler la campagne d’information sur le sujet et également de recommander à la population âgée et aux personnes à risque de porter un masque en espace clos.

LIRE  Bilan provisoire de la diplomatie Netanyahu

Depuis hier, cinq ministres et députés ont été diagnostiqués avec le virus corona ; Omer Bar-Lev, Nitzan Horowitz, Gilad Karib, Orit Struck, Alon Tal et le président du Shas Aryeh Deri.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire