Israël : le monde des stagiaires en médecine sur le point de lâcher en pleine crise du corona ?

0
70

Les médecins ont appelé Bennett et ses ministres à se préparer à une vague de licenciements : « Plus de 1 600 stagiaires en médecine ont déjà signé leur intention de démissionner », selon une lettre envoyée par l’Association des stagiaires d’Israël au Premier ministre, au vice-Premier ministre et au ministre de la Santé.

L’organisation des médecins « Mircham » lance un appel dramatique au Premier ministre Naftali Bennett, au ministre de la Santé Nitzan Horowitz et au vice-Premier ministre Yair Lapid.

Le Dr Ray Bitton, président de cette association, a écrit dans la lettre: « Je m’adresse à vous de manière responsable – demandez aux hôpitaux de se préparer à la démission de masse des stagiaires, afin que les malades n’en souffrent pas. »

Dans sa lettre, le Dr Bitton précise : « Plus de 1 600 stagiaires, stagiaires et étudiants ont déjà signé leur intention de démissionner si un plan de raccourcissement des obligations de travail dépassant 18 heures de travail consécutifs (16 + 2) est approuvé. Le projet qui est promu ces jours-ci par des éléments du système de santé et du système politique, qui parle de travail sur 21/22 heures consécutives, est une projet auquel les stagiaires s’opposent fermement. »

Selon lui, « A partir de maintenant, dans 10 jours à compter d’aujourd’hui (6.10), date fixée par le ministère des Finances, qui permet d’employer des médecins spécialisés dans les équipes de 26 heures, et aussi longtemps qu’un plan de travail n’excédant pas 18 heures consécutives, le système devra fonctionner sans 1 600 stagiaires et étudiants. »

LIRE  Le fils de Netanyahou met ses Tefilines en Chine

Aucun commentaires

Laisser un commentaire