Israël : une loi sauvant des vies

0
607

Des fois, des décisions plus qu’évidentes prennent des années pour être prises, alors qu’en attendant elles mettent en danger des vies humaines ! C’est le cas d’une loi que le comité de Défense de la Knesseth vient d’admettre en première lecture : elle consiste à retirer de l’argent qu’Israël doit à l’Autorité palestinienne du fait de prélèvements d’impôts directs et indirects (400-500 millions de shékels par mois) les sommes qui sont versés aux terroristes qui ont œuvré contre des Juifs et qui reçoivent des sommes importantes, en quantité grandissante selon la gravité de leurs actes !

Or, en effet, peut-on imaginer situation plus absurde que celle-ci : un criminel se lève pour perpétrer un assassinat, et va être garanti pour lui, s’il n’est pas « neutralisé », ou pour sa famille, de recevoir des sommes conséquentes et constantes, ce qui évidemment est fait aussi pour encourager ce genre d’actes, tout cela, grâce (en partie) de l’argent livré par l’Etat de leurs victimes…

Quelques chiffres : en 2016, l’Autorité palestinienne a versé la somme de 1.2 milliards de shékels à des meurtriers de cet ordre, ou à leurs familles, plus que ce qu’elle a investi dans les infrastructures locales (1 millard) ! Et bien plus que ce qu’elle donne aux personnes défavorisées (850 millions).

En plus, ces meurtriers ont droit à une grande somme à leur sortie de prison, sans parler des divers agréments qui s’ajoutent à leur égard, des études payées, des assurances gratuites, des soins médicaux, etc. Tous ces avantages n’ont qu’un seul but : encourager les terroristes à passer à l’acte.

LIRE  Israël: des députés arabes exhortent l'UE à reconnaître Lehava comme groupe terroriste

Et pourtant, jusqu’à ce jour, Israël n’a rien fait pour aller à l’encontre de ce phénomène ! Netaniahou parle dans le monde entier de l’industrie du meurtre palestinien, et exige que les autres pays cessent de lui apporter leur contribution, alors qu’en Israël même cette terrible mascarade continue jusqu’à ce jour.

Mais ce n’est qu’une première lecture. Il y a lieu de craindre que la Gauche s’y oppose, et sans doute aucun bien des nations dans le monde vont pousser des hauts cris ! Quoi, les Juifs voudraient cesser d’être tués par les Palestiniens, nou, tout de même !

Une loi d’une légitimité extrême, dont il va être intéressant de savoir si elle est acceptée, ou non.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire