Israël rend le monde meilleur et personne ne le voit

Israël rend le monde meilleur et personne ne le voit

0
111
factories in Haifa Bay, Israel

Un article de David Suissa – éditeur et rédacteur en chef de Tribe Media/Jewish Journal, où il rédige une chronique hebdomadaire sur le monde juif depuis 2006.

Alors qu’une grande partie de la conversation sur Israël tourne autour de son conflit avec les Palestiniens, du mouvement Boycott, Désinvestissement, Sanctions (BDS) contre l’État juif, de la menace nucléaire iranienne et des élections politiques qui n’en finissent jamais, il y a une toute autre histoire qui ne se voit pas. Israël devient rapidement un pays au service de l’humanité.

Cette pensée était dans mon esprit cette semaine après avoir passé du temps à Jérusalem avec mon ami Jonathan Medved, qui dirige une plateforme d’investissement en innovation à croissance rapide appelée OurCrowd. Autour d’un café en fin d’après-midi à l’hôtel King David, Medved a parlé d’un pays qui produit de l’innovation comme un viticulteur prospère produit du raisin. Étant donné que la mission de son organisation est de sécuriser les investissements pour ces innovations, Medved a été à l’avant-garde de l’obsession d’Israël pour résoudre les problèmes universels. Des soins médicaux à l’environnement en passant par l’IA, la cybersécurité, les technologies vertes, la sécurité alimentaire, la production d’eau, la conservation de l’énergie, l’efficacité des aéroports et d’innombrables autres domaines, les innovations israéliennes apportent désormais à toute l’humanité.

« Start-Up Nation » le concept a  banalisé la réalité

Ce n’est pas une nouvelle idée. Depuis la sortie du livre « Start-Up Nation » il y a plus de dix ans, le mot s’est répandu sur la façon dont le petit Israël frappe au-dessus de son poids – sur la façon dont la culture de réussite urgente et sans fioritures du pays est parfaitement adaptée à l’innovation. Le problème est que « Start-Up Nation » est devenu un cliché omniprésent pris pour acquis. Même lorsque de grands innovateurs comme Apple, Microsoft et Intel annonçaient des investissements importants en Israël, cela tombait dans un récit familier. Juste plus de la même chose.

 

LIRE  Une élection d’Hillary Clinton à la Maison Blanche semble se profiler

Les Accords d’Abraham ont tout changé

Ce n’est que lorsque les Accords d’Abraham ont été signés que « Start-Up Nation » a commencé à faire peau neuve. Alors qu’Israël exporte ses innovations dans le monde entier depuis des années, c’était différent. Voici les nations arabes, après des décennies d’hostilité à l’État juif, transcendant cette inimitié au nom d’intérêts communs et d’une humanité partagée. On pourrait penser qu’un pays aussi révolutionnaire deviendrait une grande histoire. Un peuple rentrant chez lui après 1900 ans d’exil, cherchant refuge dans le sillage de l’Holocauste, créant l’un des pôles d’innovation les plus en vogue au monde et une source de solutions à certains des problèmes les plus urgents de l’humanité.

Israël et les bonnes nouvelles ne font pas bon ménage

Comment est-ce possible ? Pourquoi les réalisations étonnantes d’Israël ne sont-elles pas devenues une histoire plus importante ? D’une part, parce que les bonnes nouvelles et Israël ne font pas bon ménage. Parmi la gauche, rien ne doit interférer avec l’échec d’Israël à résoudre son conflit avec les Palestiniens. Parmi la foule des partisans d’Israël «d’amour dur», les bonnes nouvelles sur l’État juif ont tendance à être minimisées en tant que «hasbara» , communication, – juste un autre outil pour construire de bonnes relations publiques. Parmi les médias qui sont régulièrement biaisés contre Israël, une histoire transcendante d’un État juif courageux et ingénieux aidant l’humanité perturbe le récit familier d’un Israël tout-puissant et coupable. Aux Nations Unies, où Israël est condamné plus que tout autre pays, il serait impensable de le célébrer comme l’une des nations les plus indispensables au monde. Parlez de dissonance cognitive.

LIRE  Le ridicule ne tue plus : Lieberman propose aux orthodoxes les places (importantes) de soudeurs et de chauffeurs d'autobus !

Si vous êtes quelqu’un qui a l’habitude de dénigrer Israël, des nouvelles extraordinaires sur Israël peuvent vraiment vous embrouiller la tête.

Je me demande si les innovateurs israéliens s’inquiètent de tout cela. Je suppose qu’ils ne passent pas trop de temps à se tourmenter à propos du BDS ou de la couverture biaisée d’Israël ou de la façon dont Israël est traité à l’ONU. Dans leurs laboratoires et leurs centres de technologie, ils s’acharnent à trouver des remèdes contre les maladies chroniques ou à créer des technologies vertes qui guériront la planète. Je suppose qu’ils sont tellement occupés à résoudre des problèmes qui rendent le monde meilleur qu’ils sont probablement inconscients du fait qu’une grande partie du monde n’a pas remarqué.    Cette indifférence à l’égard de la hasbara et des distinctions médiatiques en faveur d’une véritable réussite fait également partie de l’histoire.

Jforum – Jewish Journal

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop