Israël va acheter 3 sous-marins à l’allemand Thyssenkrupp

Israël va acheter 3 sous-marins à l’allemand Thyssenkrupp

0
24

Par 

Le ministère israélien de la défense a déclaré jeudi dernier que la société allemande Thyssenkrupp Marine Systems (notre photo : son immeuble à Essen) construirait trois sous-marins de pointe, type Dakar, pour la marine israélienne dans le cadre d’un contrat d’une valeur de 3 milliards d’euros. Ils remplaceront trois des Dolphins vieillissants.

On pense que les négociations sur le contrat ont été compliquées par une affaire de corruption présumée liée au dernier achat par Israël de sous-marins allemands auprès du géant industriel basé à Essen.

L’accord prévoit également la fourniture de pièces de rechange et la création d’un simulateur d’entraînement en Israël.

La marine israélienne exploite cinq sous-marins de classe Dolphin de fabrication allemande et un sixième est en cours de construction.

« La classe Dakar sera d’une conception entièrement nouvelle, qui sera spécifiquement conçue pour répondre aux exigences opérationnelles de la marine israélienne », a déclaré Thyssenkrupp.

Selon le ministère israélien de la Défense, le gouvernement allemand financera une partie de l’opération par une subvention spéciale dans le cadre d’un accord signé par les pays en 2017.

Parallèlement aux sous-marins, un accord de 850 millions d’euros a été signé avec le gouvernement allemand pour investir dans les industries israéliennes, y compris les entreprises de défense.

L’accord, signé jeudi, est arrivé « au terme d’un processus de planification et de négociation de plusieurs années », a déclaré le ministère israélien de la Défense.

« Je tiens à remercier le gouvernement allemand pour son aide à faire avancer cet accord et pour son engagement envers la sécurité d’Israël », a déclaré le ministre de la Défense, Benny Gantz. « Je suis convaincu que les nouveaux sous-marins amélioreront les capacités de la marine israélienne et contribueront à la supériorité sécuritaire d’Israël dans la région. »

LIRE  Incitation à la haine: l’UNRWA reconnait..

Les négociations auraient été retardées en partie à cause d’un scandale de pots-de-vin présumé lié à l’accord conclu par Israël en 2012 pour acheter des sous-marins Thyssenkrupp.

Ce scandale a impliqué plusieurs hauts responsables militaires et des associés de l’ancien Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Deux des plus proches collaborateurs de Netanyahu ont été accusés de faire pression sur les responsables de la défense israélienne pour qu’ils choisissent la branche sous-marine de ThyssenKrupp pour un contrat gouvernemental.

Thyssenkrupp affirme qu’une enquête interne n’a trouvé aucune preuve de corruption dans sa gestion des ventes, et les autorités israéliennes n’ont pris aucune mesure contre le conglomérat.

Source : DW & Israël Valley

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop