La barbarie des terroristes palestiniens contre un israélien druze

0
43

Le BNVCA dénonce la barbarie sans limite de palestiniens, qui ont débranché de ses appareils un jeune druze israélien de 18 ans, transféré en réanimation dans un hôpital palestinien, suite à un accident de voiture dans les territoires palestiniens. Après l’avoir débranché, assassiné et enlevé, les terroristes, qui croyaient qu’il s’agissait d’un soldat israélien, voulaient se servir du corps comme monnaie d’échange contre la libération de terroristes. L’Etat d’Israël a demandé la restitution du corps à la famille et a envisagé de mener des opérations d’envergure dans ce but. Suite à la détermination affichée de la Communauté druze qui s’est dit prête à rentrer dans Jénine et à l’intervention de différents pays arabes, l’Egypte, le Qatar et la Jordanie, le corps a été rendu à sa famille ce matin à Dalat-al-Carmiel (notre photo).

Qui sont ces gens capables d’une telle inhumanité ? Le seul crime de ce jeune garçon était d’avoir la nationalité israélienne, ce qui vaut condamnation à mort selon nombre de Palestiniens, motivés de surcroît par les salaires versés par l’Autorité palestinienne. Un juif ou un israélien tué, c’est un salaire à vie pour la famille du terroriste.

Ceci est bien au-delà de l’apartheid, c’est de la haine raciale pure, comme au bon vieux temps où le Mufti de Jérusalem discutait avec Hitler des modalités de l’invasion du Proche-Orient pour y éliminer les juifs. Juif ou israélien, pour ces haineux, il n’y a aucune différence. Ceux qui aujourd’hui dénoncent comme une trahison, la « normalisation » entre les pays arabes et l’Etat d’Israël, voient dans chaque israélien, juif ou non, une cible et dans chaque arabe, qui entretient des relations avec Israël, un traître.

LIRE  L’Ile Maurice gangrenée par l’Islam radical

Le BNVCA se demande s’il y aura encore des personnes pour soutenir de tels barbares contre Israël, mais le goût du sang juif ou israélien semble irrépressible chez certains assoiffés de sang juif, des vampires ?

Le BNVCA se demande quelle excuse possible l’AFP, si jamais elle relatait cette histoire immonde, trouverait encore à ceux qu’elle ne qualifie jamais de terroristes. Hier matin, lors des attentats contre des civils israéliens, l’AFP a jugé utile de préciser : « 125 palestiniens ont été tués », en omettant de préciser qu’ils étaient des terroristes. Mais apparemment l’AFP considère que l’Etat d’Israël n’a pas légitimité à se défendre.

Ce matin déjà, une attaque à la voiture bélier s’est produite à Beer Sheva faisant un blessé, le terroriste a été arrêté.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire