La capitale est traumatisée: Jérusalem est revenue à la situation d’il y a 20 ans

0
151

Pour l’instant, aucun indice sur l’identité des terroristes et leur provenance.

Be’hadré ‘Harédim

Les services de sécurité ne savent toujours pas qui a perpétré l’attentat et à quelle organisation ils appartiennent. Le manque de connaissances met l’accent sur l’échec du renseignement dans l’attaque qui a été planifiée par une équipe qui a apparemment de l’expérience dans la préparation d’explosifs.

Selon le rapport Ynet, l’hypothèse qui prévaut pour l’instant est que les terroristes sont des résidents de Jérusalem-Est. Il est possible que l’escouade terroriste soit sortie d’un des quartiers à l’est de la ville, dans le contexte de la question du Mont du Temple et de Jérusalem, et indépendamment de l’enlèvement du corps de Tiran Pero à l’hôpital de Jénine, des émeutes à Hévron Chabbath ou l’échange de tirs à Naplouse la veille lors de l’entrée de centaines de fidèles juifs au tombeau de Joseph.

Il est également signalé qu’il n’y a apparemment pas eu d’avertissement ciblé pour l’attaque de ce matin, mais des évaluations générales d’un plan d’action possible pour frapper pendant cette période en utilisant également des engins explosifs. Pendant ce temps, la chasse aux terroristes responsables de l’attentat meurtrier se poursuit. Plus tôt, Tsahal est entré dans Beit Iksa, un village palestinien situé entre le quartier de Ramot et Mevasséret Zion, et a regardé les caméras de sécurité pour vérifier si le village était utilisé comme voie d’évacuation pour les terroristes.

Cependant, l’organisation qui est réellement responsable et le niveau de préparation des terroristes ne sont toujours pas clairs, mais les responsables de la sécurité ont déclaré que « tôt ou tard – nous arriverons aux terroristes ».

LIRE  Vers une annulation de l'exonération de TVA sur les achats en ligne en Israël ?

Quoi qu’il en soit, il semble que l’attaque ait été soigneusement planifiée et dirigée par des éléments terroristes, on ne sait pas encore si elle vient de Gaza ou de Judée-Samarie, mais des sources du système de sécurité ont déclaré que s’il s’avérait que Gaza était responsable, cela leur coûtera cher. L’enquête sur l’attaque se poursuit en mettant l’accent sur le niveau de renseignement – activation des agents, caméras de sécurité et autres outils technologiques. Des documents des scènes des attentats ont été remis à la police, mais il n’est pas possible d’y voir clairement un quelconque personnage suspect lié à l’attentat et pouvant être désigné comme étant à l’origine des explosions.

La plupart des blessés ont déjà été autorisés à sortir des hôpitaux, sauf un, en état grave.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire