La communauté indienne Bené Menaché célèbre Souccoth…

La communauté indienne Bené Menaché célèbre Souccoth…

0
42

La communauté juive de Bené Menaché  qui vit dans le nord-est de l’Inde a célébré Souccoth cette semaine et, dans le cadre de leurs prières, a demandé à faire son alyah en Israël -le rêve de la communauté depuis des années.

On dit que le groupe ethnique des Bené Menaché compte environ 10 000 personnes au total et que beaucoup d’entre eux pensent qu’il descend de l’une des dix tribus perdues, en particulier celle de Menaché.

Ils ont été reconnus comme membres d’une tribu perdue en 2005 par le grand rabbin Shlomo Amar, bien qu’il ait précisé qu’ils devraient se convertir formellement.

À ce jour, plus de 4 000 membres de la communauté ont fait leur alyah en Israël – quelque 6 500 vivent encore en Inde. Dans leur «exil», la communauté observe et pratique la tradition juive (c’est-à-dire observer le Chabbat, manger casher et célébrer les fêtes du calendrier juif).

« Même dans les confins du nord-est de l’Inde, les Bené Menaché ont continué à respecter l’ancienne tradition de construction de Souccot en l’honneur de la fête », a déclaré Michael Freund, fondateur et président de Shavei Israel.

« Nous espérons vivement que l’année prochaine, ils seront capables de le faire en Israël.  »

En partenariat avec le ministère de l’Intégration et le ministère de l’Intérieur, environ 722 Bené Menaché feront leur aliyah après les fêtes de Tichri.

LIRE  Attaques israéliennes contre « l’autoroute terrestre » Téhéran-Beyrouth

L’immigration prévue se fera en coopération avec le ministère de l’Intérieur et Shavei Israel, une ONG qui a aidé plus de 4 000 juifs de Bené Menaché à faire leur aliyah au cours des 20 dernières années.

Le premier groupe devrait actuellement arriver après la conclusion des Fêtes, qui se terminent vers la mi-octobre.

Aharon Reich a contribué à ce rapport.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro