La communauté juive de Djerba Tunisie : la vie revient à la normale

0
62

Le vice-président de la Conférence rabbinique européenne, le rav Moché Levin, a effectué une visite spéciale de renforcement dans la communauté.

« Je suis venu pour me renforcer et en sortir renforcé – bien que ce soit un cliché aujourd’hui, mais à partir d’ici sur une île où la tradition d’Israël existe depuis des milliers d’années sans changement, je suis ressorti renforcé sept fois », a déclaré le vice-président de la Conférence rabbinique européenne et conseiller spécial de la France, le rav Moché Lévin.

La communauté juive de Tunisie, dirigée par le Grand rabbin de Tunisie, le rabbin ‘Haim Bitan, est concentrée dans le « grand quartier juif » de l’île de Djerba, entièrement peuplé de Juifs pratiquants. Une des communautés les plus merveilleuses du monde. Et il se caractérise par une préservation étroite de la tradition d’Israël depuis des milliers d’années.

Les habitants ont suivi les instructions du ministère de la Santé formulées par le comité communautaire dirigé par le Grand rabbin Bitan. Une quarantaine de membres de la communauté qui ont été exposés à l’une des personnes atteintes par l’épidémie ont été isolés, y compris le Grand rabbin ‘Haim Bitan et son fils Yaniv. Le ministère de la Santé, avec le comité communautaire, a décidé d’un certain nombre de mesures importantes pour empêcher la propagation de la maladie à l’intérieur et à l’extérieur de l’île : fermeture de toutes les synagogues et salles d’étude, désactivation du système éducatif et des activités culturelles et fonctionnement contrôlé des magasins d’alimentation, des pharmacies et des services médicaux. « Nous sommes tous en bonne santé, que D’ soit béni, et j’appelle tout le peuple d’Israël à se renforcer dans la foi, et l’Eternel aussrera la garde de tout le peuple d’Israël », a déclaré le Grand rabbin Bitan.

LIRE  Décryptage : on a regardé pour vous « Passeurs » sur Arte

À l’issue de la visite au Talmud HaTorah et aux institutions de la Tora et de ‘hesed de l’île, les participants se sont rendus dans la soirée sous haute sécurité à l’ancienne synagogue El Griba, que les autorités ont permis d’ouvrir de manière exceptionnelle, pour une prière spéciale dirigée par le Grand rabbin Bitan.

Les chapitres des Psaumes et la prière spéciale ont été prononcés avec une grande émotion dans l’ancienne synagogue qui, selon la tradition juive tunisienne, a été établie par un groupe de prêtres du temps du Temple. On dit que dans la synagogue se trouve une pierre de l’autel du premier Temple qu’auraient amenée les exilés d’alors.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire