La droite « religieuse » convoque les députés contrairement aux usages – le jour de jeûne !

0
309

Le bloc de droite a décidé de ne pas assister à la réunion du comité d’organisation qui se réunira le jour du jeûne du 17 tamouz. La raison : « On franchit là une autre ligne rouge et on rompt complètement avec la pratique telle qu’elle existe à la Knesset. »

JDN – Benjamin Berger

Les partis du bloc de droite ont décidé ce soir (samedi) de ne pas assister à la réunion du comité d’organisation prévue pour ce jour de jeûne du 17 tamouz. Le député Yariv Levin, président de la faction Likoud et du centre d’opposition, a déclaré que « depuis le formation du gouvernement de coalition, ce groupe avance en écrasant toute autre conception que la sienne, en bafouant toutes les règles de travail à la Knesset, comme cela a été la pratique depuis de nombreuses années. »

Selon Levin, « la tentative de prendre une décision concernant la composition des commissions à la Knesset sans de véritables négociations avec l’opposition est fondamentalement erronée. Organiser une réunion sur une question aussi importante et controversée le jour du jeûne est un franchissement d’une autre ligne rouge et une rupture complète avec la pratique telle qu’elle existe à la Knesset. »

Levin a fait le point sur la décision de l’opposition de boycotter le débat : « Dans ces circonstances, l’opposition n’assistera pas à cette réunion demain et s’efforcera de s’assurer que les commissions de la Knesset sont déterminées et divisées équitablement et selon les principes qui ont prévalu au fil des ans. « 

Le président de la coalition de droite responsable de la décision de convoquer le comité, le député Idit Silman, a réagi à la décision de l’opposition en déclarant : « Depuis près de deux ans, la Knesset est paralysée en raison de campagnes électorales répétées, et les citoyens israéliens attendent pour que les élus travaillent pour eux.

LIRE  Bennet est parti durant Chabbath à Moscou, pour rencontrer Poutine

Silman n’a pas commenté les allégations et le fait qu’au fil des ans, la Knesset n’a pas convoqué de commissions ce jour-là, ajoutant : « Il est temps pour l’État d’Israël de se remettre sur les rails, et si l’opposition veut continuer à nuire La Knesset travaille, et continue de paralyser le travail des citoyens israéliens – c’est leur choix. Et si toute l’économie fonctionne, même pendant le jeûne du 17 Tammuz – alors nous aussi. « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire