La fin des shtreimels en Israël ?

0
112

La  ministre Gamliel promeut une loi contre le commerce des fourrures en Israël, tout en ayant promis d’exclure le commerce de shtreimels| Les représentants de Yahadouth haTora ont reçu un avis juridique selon lequel cette loi pourrait entraver le commerce de tels chapeaux de fourrure. Des représentants de ce parti ont même rencontré le président de la coalition à ce sujet.

Yahadouth Torah a décidé aujourd’hui (lundi) d’entrer en guerre contre la ministre de la Protection de l’environnement Gila Gamliel du Likoud, à la suite de deux de ses initiatives qui menacent de nuire au public orthodoxe sur le plan économique, notamment : l’obligation de déposer une caution sur les bouteilles d’une litre et demi, et la loi sur la fourrure menaçant de nuire aux shtreimels.

Le contexte: il y a environ deux semaines, la ministre de l’Environnement Gamliel a annoncé une initiative visant à arrêter le commerce des fourrures dans le pays ; afin de prévenir l’opposition orthodoxe, elle a annoncé à l’avance que dans les règlements approuvés, elle exclurait le commerce de la fourrure pour des besoins religieux, y compris le commerce de ces coiffes.

A Yahadouth Torah on craint, malgré l’exception prévue, que les règlements soumis par le ministre Gamliel pour approbation finale nuiront au commerce des shtreimels, la principale préoccupation étant une décision de la Haute Cour qui empêchera la vente et l’achat de shtreimels en Israël.

Dans un avis juridique présenté aux membres de la Knesset, rédigé par l’avocat Amir Kadri, il s’est dit préoccupé par le fait qu' »on peut faire valoir que le terme ‘religion et tradition’ doit être interprété de manière restrictive et que les shtreimels, qui ne relèvent pas de la halakha (tout au plus dans le cadre d’une certaine tradition locale, polonaise en fait), « Il ne s’agit pas d’un objectif pour lequel il est permis de s’écarter des dispositions générales de la loi proposée, et l’interdiction les inclut également », ce qui signifierait même une interdiction pénalisable.

LIRE  L’Allemagne : entre Juif et migrant

Cette conception a conduit à une attaque de la part de membres de Yahadouth haTorah contre les activités de la ministre Gila Gamliel, y compris une menace qu’ils n’agiraient pas dans la discipline de la coalition si la conduite du ministre se poursuivait. Selon le représentant de ce groupe politique, elle a ignoré leur demande ces dernières semaines.

Lors de la réunion de la faction aujourd’hui, les représentants ont accusé Sara Gamliel de nuire au public orthodoxe. « Elle se comporte très étrangement, elle va nous mentir », ont déclaré certains membres du parti, qui ont décidé de soulever la question avec le président de la coalition MK Miki Makhlouf Zohar devant le ministre.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire