La question de l’avenir des tombes juives en France chez les Grands de la Tora !

0
1015

La question de l’avenir des tombes juives en France n’est plus à la Une depuis quelques temps, mais de nombreux rabbanim s’inquiètent du sort de nos anciens, qui ont eu le malheur d’être enterrés en France, et non point dans d’autres pays : ailleurs, leur sort aurait été, en général, assuré pour l’éternité. En France, ce n’est pas le cas, officiellement : pour n’importe quelle raison, l’ancienneté de la tombe, son « danger » pour le public, le manque de visiteurs, la fin du contrat ou autre, elle sera reprise, les ossements de son résident exhumés et…

On ne sait pas trop quel est le sort réservé aux restes funéraires dans ces cas-là : l’incinération est souvent pratiquée, en particulier pour les indigents. Les actuels sites où l’on plaçait ces restes, en particulier à Paris, sont saturés aussi. Peut-être revient-on à la politique des catacombes. En tout cas, c’est un secret bien gardé dans le cadre des services concernés à la municipalité de Paris.

En tout état de cause, après 50 ans, pratiquement toutes les tombes ont suivi ce phénomène de rotation. Sur Wikipedia, on peut lire, sur la cote concernant le cimetière de Pantin : 200.000 places, 1 millions de personnes qui sont déjà passées par ce sinistre endroit… Faites le calcul !

« Il totalise près de 200 000 sépultures, regroupées dans 180 divisions pour une superficie de 107,6 hectares. Un million de personnes y ont été enterrées depuis sa création. Chaque année, 5 000 inhumations ont lieu au cimetière de Pantin. »

Du côté juif ? Le dayan rav Yirmiahou Cohen, voici dix ans, ainsi que le vice président du Consistoire ont parlé de 1000 exhumations de Juifs par an, ou, ainsi que le dayan l’a écrit dans ses responsa, trois par jour ! Trois par jour…

LIRE  « Nouvel antisémitisme » : la tribune qui divise

Face à cela, le silence est total (sauf dans Kountrass, bien entendu). Les rabbanim, tant en France qu’en Erets Israël, ont décidé de lancer un grand appel au secours, une campagne en faveur de nos morts. Une importante réunion a eu lieu ce lundi, 11 février, dans le but d’alerter les Grands de la Tora et les décisionnaires, ainsi que le Judaïsme du monde entier. Le scandale, unique au monde, de la destruction des tombes en France, doit cesser !

Il ne concerne pas que la communauté juive locale : tellement nombreux sont les Juifs qui ont leur proches enterrés à Paris et ailleurs en France, et qui, 50 ans plus tard, venant leur rendre visite, y trouvent d’autres gens, parfois des non-juifs, parfois des Juifs, mais pas leurs proches… Quelle déception, quelle profanation de nos lois juives et du respect du à la personne dans ses moments les plus délicats ! En France, on a enterré le repos éternel !

Affaire à suivre.

 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire