La techouva coaching

0
623

Nous nous trouvons à l’aube de Roch Hachana, temps de repentance et de remise en question. Souvent, lorsque l’on entend techouva, on pense à regretter nos fautes, lachon Hara’, etc. Mais qu’est ce que la réelle techouva, qu’est ce que D’ attend de nous en nous demandant de faire techouva? Le réel processus de techouva est celui qui réussira à nous faire accoucher de nous même, celui qui réussira à nous faire devenir le meilleur de nous même, un nous même heureux, joyeux, serein, fort, confiant et qui exploite son potentiel pour servir D’ et illuminer le monde. Mais quel est le procédé qui nous permettra d’atteindre ce but? Il est intéressant de noter que la nature humaine a comme tendance naturelle de toujours regarder en premier lieu ce qui lui manque. Cette tendance a un but de survie, car, à travers ceci, l’homme peut réaliser ce qui lui fait défaut, et ainsi entreprendre une démarche pour combler ces failles. Mais si l’homme ne fait que regarder ses propres manques, regarder uniquement ses défauts, ceci va entrainer de la tristesse, angoisse, stress, et même une personne peut en venir à se haïr si elle ne voit que ses défauts. Et ce regard est en fait la base de tous les défauts ! Le fait de se sentir mal avec soi même ceci crée les défauts, engendre la colère, contre nous-mêmes, contre les autres, et entraîne tous les autres maux à sa suite.

Comment sortir de ce cercle vicieux? En sachant développer un regard positif par rapport à nous-mêmes. Chaque juif est un véritable trésor, notre âme est un bout de D’ Lui même ! Qu’est ce qui peut être plus magnifique que ça? Chaque personne recèle d’une force et puissance incroyable, de talents et qualités particulières à lui même que D’ lui a offert en cadeau. Donc lorsqu’une personne réalise ceci, elle peut enfin se remplir de joie, et prendre des forces pour réaliser sa mission. Mais j’irai encore plus loin pour dire que même nos défauts devraient être pour nous une source de joie! Pourquoi? Eux aussi nous ont été donne par D’. Et sans eux nous n’aurions pas eu de challenge, pas eu d’épreuves à surmonter, qui ne sont en fait qu’une opportunité pour nous aider à grandir et devenir le meilleur de nous-mêmes.

LIRE  Les français sauvent les synagogues de Tel Aviv

Donc pour résumer, faire techouva c’est se réconcilier avec soi-même, prendre conscience de ses forces afin de réaliser l’unique mission que D’ nous à confiée.

Avec tout les vœux de chana tova!

Aucun commentaires

Laisser un commentaire