La vaccination a fait baisser de près de la moitié les cas chez les plus de 60 ans

0
200

Coronavirus/Israël: La vaccination a fait baisser de près de la moitié les cas chez les plus de 60 ans

JÉRUSALEM (Reuters) – La vaccination contre le coronavirus a fait baisser de près de la moitié le nombre de cas de COVID-19 chez les Israéliens de plus de 60 ans au cours des deux dernières semaines, annonce mardi le Premier ministre israélien.

Dans le même temps, le nombre de cas graves a baissé de plus d’un quart chez les patients de cette tranche d’âge ayant été vaccinés, ajoute Benjamin Netanyahou.

La campagne de vaccination israélienne a commencé le 19 décembre et près de 35% de la population a déjà été vaccinée. Le gouvernement compte avoir vacciné 50% de la population en mars.

« Sur les 16 derniers jours, il y a eu une réduction de 26% des hospitalisations pour les cas graves et de près de 45% des cas confirmés chez les plus de 60 ans », s’est félicité Benjamin Netanyahou lors d’une émission télévisée.

Le Premier ministre israélien a ajouté que 95% des décès liés à l’épidémie de coronavirus en Israël concernaient des personnes de plus de 60 ans. Jeudi, le bilan de l’épidémie dans le pays s’élevait à 4.975 morts.
Selon le ministère de la Santé, 84% des plus de 60 ans ont été vaccinés mais il n’a pas fait état du nombre de patients ayant reçu les deux injections du vaccin développé par Pfizer.

« Allez vous faire vacciner, ça fonctionne », a déclaré Benjamin Netanyahou.

LIRE  Les vaccins, et les chances d'être à nouveau infecté après vaccination

Aucun commentaires

Laisser un commentaire