L’activité israélienne en Iran et les craintes de retombées…

0
27

Malgré les tentatives iraniennes d’arriver à une bombe nucléaire, une certaine activité est menée pour contrer cette tentative • Selon des rapports étrangers, Israël a attaqué un site nucléaire sensible en Iran la nuit dernière où un ingénieur a été tué • Israël est en alerte par crainte d’une riposte iranienne.

Quatre jours après l’assassinat en Iran, aujourd’hui (jeudi) une mystérieuse explosion a été signalée dans une centrale nucléaire secrète en Iran. Les rapports ont commencé à arriver la nuit. Au moins un ingénieur a été tué et plusieurs autres ouvriers ont été blessés.

L’enrichissement d’uranium est derrière nous et l’Iran a maintenant une quantité suffisante pour une production de missiles. Or la guerre d’Israël consiste à retarder l’Iran autant que possible sans ouvrir avec lui un front visible et étendu. Le sabotage de l’usine secrète a été publié en même temps que le New York Times révélait qu’Israël était à l’origine de l’assassinat de l’officier supérieur des Gardiens de la révolution, Hassan Sayad Khodiri. Ce soir se termine un exercice majeur de Tsahal mené ces dernières semaines qui simule une guerre avec le Hezbollah.

Selon le journaliste Alon Ben-David sur la Treizième chaîne, Israël a, selon des publications étrangères, adopté ces dernières semaines une ligne plus ferme et plus dure contre l’Iran et utilise des drones pour attaquer les centrales nucléaires en Iran. À son avis, ce n’est pas la dernière réaction qui aura lieu dans un avenir proche.

Ben-David a ajouté qu’Israël est maintenant en état d’alerte et que tout ne peut pas être publié maintenant, mais Jérusalem se prépare à une riposte iranienne ce soir, ce qui s’ajoute aux craintes de Tsahal face à des tirs de roquettes depuis Gaza du fait du défilé des drapeaux.

LIRE  L’antisémite qui avait alimenté les émeutes de Crown Heights de 1991, prononce un discours dans une synagogue de New York

Pendant ce temps, les médias iraniens ont rapporté ce soir (jeudi) qu’un fort bruit d’explosion avait été entendu dans l’est de Téhéran. Selon les pompiers, l’explosion s’est produite en parallèle avec un incendie qui s’est déclaré dans une usine de plastique. Aucun blessé n’a été signalé, mais des dégâts importants ont été causés sur les lieux.

En ce qui concerne la « neutralisation » de ce haut responsable des Gardiens de la révolution qui a été tué en plein jour à Téhéran, l’establishment de la défense exige des éclaircissements de la part de Washington sur la « fuite américaine », qui, selon eux, « nettoie » les États-Unis de toute implication dans l’opération et gêne énormément Israël.

Le New York Times a rapporté en effet hier que les Israéliens avaient dit aux Américains que l’assassinat était destiné à avertir l’Iran d’arrêter les opérations de l’unité secrète au sein d’une force Quds connue sous le nom d’Unité 840, selon un agent de renseignement anonyme. L’unité 840 est responsable des enlèvements et des assassinats d’étrangers dans le monde, y compris des civils et des responsables israéliens, selon des sources du gouvernement, de l’armée et des services de renseignement israéliens. En fait, Israël annonce officiellement qu’il a été liquidé par le Mossad.

Hassan Sayad Khodiri a été le responsable des opérations unitaires au Moyen-Orient et dans les pays voisins et a été impliqué au cours des deux dernières années dans des attentats terroristes contre des citoyens israéliens, européens et américains et des responsables gouvernementaux en Colombie, au Kenya, en Éthiopie, aux Émirats arabes unis et Chypre.

LIRE  Attentats anti-musulmans en Nouvelle Zélande : Muhamad Zarif attaque… Israël!

L’Iran n’a jamais reconnu l’existence de l’unité 840.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire