L' »angoissante » question revient : Abbas va-t-il faire tomber le présent gouvernement ?

0
43

Suite au fait que les questions budgétaires de la société arabe ne sont pas encore closes, le président du parti Ra’am, Mansour Abbas, menace de s’opposer au budget de l’Etat et de renverser ainsi le gouvernement | Des membres de son parti : il aurait mieux valu aller avec Netanyahu et Smotrich.

Be’hadré ‘Harédim – Meir Shalem

Le dirigeant du parti Ra’am, Mansour Abbas, ne se laisse pas interviewé ces temps-ci, apparemment pour ne pas être interrogé sur l’évasion des terroristes de la prison, mais il  s’exprime à huis clos sur sa très profonde déception face à la conduite du gouvernement.

Selon le rapport de Raviv Drucker dans News 13, Abbas est très déçu par le rythme auquel le gouvernement tient les promesses des accords de coalition et surtout par le fait que les budgets de la société arabe n’ont pas encore été clôturés, bien qu’ils soient une partie importante de l’explication aux électeurs son entrée au gouvernement.

Suite à sa déception, le président du parti Ra’am menace de ne pas voter en faveur du budget de l’État en deuxième et troisième lectures – ce qui signifie la dissolution du gouvernement et apparemment la tenue d’une cinquième élection. Dans le parti Ra’am, on demande de se préparer à la possibilité d’élections.

Hormis Abbas, les hauts responsables du parti Ra’am sont également déçus de l’attitude des dirigeants de la coalition à leur égard, et prétendent même qu’il aurait été préférable d’aller dans la coalition avec Benjamin Netanyahu et même Bezalel Smotrich.

NDLR : Qu’attendaient-ils de Lieberman ?

LIRE  Israël : Pas de sport en plein air, pas de promenades à plus de 100 m…

Aucun commentaires

Laisser un commentaire