L’AP d’Abbas appelle au meurtre pendant la cérémonie de la Shoah

0
122

L’Autorité palestinienne appelle au meurtre pour arrêter la cérémonie de la Shoah à Jérusalem

Itamar Marcus

“Un coup de feu va perturber la cérémonie de [la Shoah] et un cadavre annulera la cérémonie” – appel au meurtre dans un éditorial dans le quotidien officiel de l’AP.

Alors que plus de 40 dirigeants mondiaux se réunissent à Jérusalem cette semaine pour commémorer le 75e anniversaire de la libération d’Auschwitz lors de l’événement Remembering the Holocaust: Fighting Antisemitism, l’Autorité palestinienne veut interrompre la cérémonie. Le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne a publié hier un éditorial appelant littéralement au meurtre afin de ruiner la cérémonie :

” Un coup de feu perturbera la cérémonie et un cadavre annulera la cérémonie .”

[Journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida, 18 janvier 2020]

Avant d’appeler au meurtre, le chroniqueur régulier de l’Autorité palestinienne Yahya Rabah a critiqué la communauté internationale pour avoir reconnu que «la Shoah des Juifs est terrible» tout en acceptant comme «insignifiant, beau et [spectaculaire]» ce qu’il a appelé «l’holocauste palestinien par Israël qui reste continu. » Rabah a averti : « On peut supposer qu’ils [les Palestiniens] résisteront à la cérémonie qui se tiendra à Jérusalem même, car Jérusalem est leur. »Sa solution suggérée pour arrêter la cérémonie internationale – et que le quotidien officiel de l’Autorité palestinienne imprimé – est un meurtre.

Palestine Media Watch a rapporté que l’Autorité palestinienne justifiait le terrorisme et le meurtre pour atteindre des objectifs politiques.

LIRE  Rép. tchèque: protestation contre une porcherie sur un camp de concentration

Ce qui suit est un extrait plus long de l’article du quotidien officiel de l’Autorité palestinienne appelant au meurtre pour mettre fin à la commémoration de la Shoah à Jérusalem:

Extrait d’opinion de Yahya Rabah, chroniqueur régulier du quotidien officiel de l’AP

Titre: “C’est Israël au bord de l’abîme!”

et on peut supposer qu’ils résisteront à la cérémonie qui se tient à Jérusalem même, comme Jérusalem est leur, malgré [le président américain Donald] Trump qui l’a donnée à Israël dans le cadre de l’accord sale du siècle. Un tir interrompra la cérémonie et un cadavre annulera la cérémonie. Et malgré la misère des Arabes et leur mécontentement face à ce qui se passe, ils sont capables, ne serait-ce qu’un instant, de ne pas suivre les pas d’Israël et de l’Amérique qui déterminent pour eux qui sont leurs ennemis et qui sont leurs amis. . “

[Journal officiel de l’Autorité palestinienne Al-Hayat Al-Jadida , 18 janvier 2020]

palwatch.org

Aucun commentaires

Laisser un commentaire