Le cessez-le-feu est en vigueur. Et après?

Le cessez-le-feu est en vigueur. Et après?

0
39

Netanyahou: « Nous avons changé l’équation, ce qui était n’est plus ce qui sera ». ‒ Gantz: « L’heure de l’action politique est venue ».

Le Premier ministre, le ministre de la Défense, le chef du cabinet de sécurité et le Shin Beth se tenaient devant les caméras à la Kirya, après l’entrée en vigueur de ce dernier  cessez-le-feu».

Gantz: «À ce stade, l’action militaire est terminé et le temps de l’action politique est venu».

Après le cessez-le-feu – de hauts responsables se tiennent devant les caméras:

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou, le ministre de la Défense Benny Gantz, le chef d’état-major Aviv Kochavi et le chef du Shin Bet Nadav Argaman ont publié une déclaration aujourd’hui (vendredi) à la fin de l’opération Wall Guard [Gardien de la muraille] à Gaza. Le Premier ministre Netanyahou a déclaré: « Nous avons changé l’équation, ce qui était n’est plus ce qui sera. Nous répondrons avec une intensité différente à toute agression envers les communautés environnantes [de la bande de Gaza] et contre tout autre endroit en Israël. »

Le ministre de la Défense, Gantz, a déclaré: « L’acte militaire est terminé et le temps de l’action politique est venu. Si nous n’agissons pas rapidement et correctement, le Gardien de la muraille sera à nouveau appliqué dans une autre opération. C’est notre devoir envers les citoyens d’Israël, y compris dans le sud, ceux qui sont à l’avant-garde depuis des années. Le Premier Ministre et le Ministre de la défense ont également évoqué les émeutes survenues en territoire israélien ces dernières semaines. Netanyahou, Gantz et Kochavi ont également ajouté qu’ils étaient déterminés à renvoyer les prisonniers à Gaza.

Netanyahou a déclaré dans son introduction: « Citoyens d’Israël, je tiens à vous remercier pour votre fermeté et vous avez fait preuve d’une résistance impressionnante en 11 jours d’opération. Cela nous a permis de réussir l’opération exceptionnelle. J’adresse mes  condoléances aux familles qui ont perdu des êtres chers, et une chaleureuse accolade aux blessés, avec mes meilleurs vœux pour un rétablissement complet et rapide ».

« La seule chose qui me guide dans la prise de décisions est d’assurer la sécurité de l’Etat d’Israël et de sauvegarder la vie de ses concitoyens et soldats », a déclaré Netanyahou. «Lorsque nous nous sommes lancés dans cette campagne, j’ai défini son objectif principal: porter un coup dur aux organisations terroristes, saper leurs capacités et rétablir le calme tout en instaurant la dissuasion. C’est exactement ce que nous avons fait. Tout n’est pas connu du public, pas tout. Au moins à ce stade, je peux dire que nous avons fait des choses audacieuses et innovantes, sans être entraînés dans des aventures inutiles. Nous ne tolérerons plus le plus petit jet de roquettes ‒ ce qui était ne sera plus. S’il était nécessaire d’entrer là-bas [à Gaza], nous l’aurions fait », a ajouté Netanyahou. « Mais je pensais que cette fois devant l’objectif que nous nous étions fixés, nous pourrions obtenir de meilleurs résultats de manière plus sûre. Il y a toujours des critiques de part et d’autre, mais la majorité des citoyens israéliens considèrent que nous avons agi avec détermination et intelligence.  Ma mission est également de garder les mères, les fils. Nos soldats doivent éviter un prix inutile en vies humaines. Par conséquent, nous avons causé le maximum de dégâts au Hamas avec un minimum de pertes en Israël, et bien sûr nous pleurons toute perte de vie humaine ».

LIRE  Tour du monde des délicieuses coutumes de Hannouka

Netanyahou a d’autre part déclaré: « Nous avons attaqué les tunnels défensifs [et offensifs] du Hamas. Nous en avons détruit une partie importante y compris sa ville souterraine de Krkrait, où le Hamas pensait qu’il se cacherait et serait capable de gérer la guerre sans interférence. Le Hamas avait investi d’énormes capitaux et des années de travail, et tout est tombé à l’eau. Le Hamas ne peut plus s’y cacher. C’est une énorme réussite pour l’Etat d’Israël. Nous avons réussi à transformer la situation qui fait que notre marge de manœuvre dorénavant s’est considérablement améliorée. Si le Hamas pense que nous pourrons subir quelques jets de roquettes, il se trompe ‒ nous réagirons avec une intensité différente à toute nouvelle agression contre nos villes et villages dans les environs de Gaza et partout ailleurs en Israël.Il y a toujours eu des critiques dans les médias internationaux, mais cette fois, nous avons reçu un énorme soutien international de dizaines de pays qui nous soutiennent. Je tiens à remercier mon ami, le président Biden. Nous nous sommes entretenus 6 fois ces derniers jours, pourparlers chaleureux et amicaux, USA grâce à l’autodéfense d’Israël. Je lui ai dit que nous arrêterions les combats lorsque nous aurions atteint les objectifs des combats. Le Président l’a bien compris et c’est ce que nous avons fait.

« Rien que la ville d’Ashkelon a été assaillie par un millier de missiles. Ashkelon et les localités qui l’entourent ont besoin de plus de protection et d’avantages économiques ‒ et elles les recevront », a ajouté Netanyahou.  » En même temps que l’opération, nous avons dû faire face à un autre front, des émeutes et des violences à l’intérieur du pays. Ma directive était de couper la violence d’une main ferme. Nous avons arrêté 1300 personnes et poursuivi les criminels et les instigateurs. Il ne s’agit pas de l’ensemble du public arabe », a-t-il ajouté. « Mais c’est une minorité significative qui doit être condamnée. Personne ne fera la loi à sa guise ‒ ni les Arabes ni les Juifs.  Nous sommes un État de droit. En même temps, nous travaillerons pour restaurer la coexistence pacifique. Que tous les citoyens israéliens partagent la grande réussite de notre pays ».

Gantz: « Si nous n’agissons pas politiquement rapidement et correctement, le Wall Guard [Gardien de la muraille] sera un autre round sur le chemin de la prochaine opération ».

Le ministre de la Défense, Benny Gantz, s’est exprimé après le Premier ministre Netanyahou. Il a déclaré: « Merci pour la coopération en matière de sécurité au cours des derniers jours. Je pense qu’un très  bon travail a été accompli au niveau de la sécurité suprême de l’État d’Israël et il le mérite donc. Chaque citoyen doit savoir qu’en cas d’urgence, c’est possible et nécessaire de coopérer.

«Nous avons atteint tous les objectifs opérationnels que nous nous étions fixés», a déclaré Gantz. « Nous avons exigé un très lourd tribut du Hamas. Nous avons réduit ses capacités comme il y a des années. Nous avons endommagé de nombreuses capacités opérationnelles ennemies, éliminé plus de 200 terroristes, y compris de très hauts rangs, et réussi à contrecarrer les plans du Hamas de mener des attaques d’infiltration, d’envoyer des Drones qui opèrent à partir de l’arène navale. Le Hamas a été surpris et il le regrette ‒ et il le regrettera encore beaucoup plus à l’avenir dans ce qu’il aura choisi de faire.

LIRE  L'enterrement du rav Monsonégo (Kikar haChabbath)

« Le public a bravement résisté à l’épreuve du temps contre le terrorisme », a ajouté le ministre de la Défense. « Des salves continues de roquettes mortelles tirées sans discernement sur des villes, des moshavim, des kibboutzim, des Juifs et des Arabes, ont rencontré un dôme de fer et un bastion israélien comme de l’acier.  Citoyennes et citoyens d’Israël ‒ vous êtes l’image de la victoire.

« À ce stade, l’action militaire est terminée et le moment de l’action politique est venu », a ajouté Benny Gantz. Sur les ruines des maisons de hauts responsables du Hamas et la démolition de plus de 100 kilomètres de tunnels terroristes ‒ nous devons construire une réalité différente. Un acte politique ne signifie pas des accords rapides, mais le lancement de mesures à long terme qui affaibliront les extrémistes  et renforcera et les éléments modérés. Le soutien apporté par l’administration américaine, dirigée par le président Biden et d’autres pays, renforce notre droit de nous défendre ce qui est un atout stratégique de l’État d’Israël ‒ et nous apprécions grandement cette initiative.

« J’ai également parlé aux dirigeants des États arabes avec lesquels nous avons des liens et à ceux qui n’en ont pas [encore] – et je vous dis que nous avons la possibilité de tout changer. Dans l’opération, nous avons affaibli militairement le Hamas et endommagé ses actifs et le moment est venu de renforcer les forces modérées. Dans la progression du processus œuvrer pour le retour des captifs et des disparus. C’est notre dette morale en tant que pays et civilisation. Cela fait partie de mes préoccupations majeures,  jour après jour et d’heure en heure », indique Gantz.

« Le gouvernement n’a pas le mandat de transformer un exploit militaire en un échec politique », a ajouté le ministre de la Défense. « C’est notre devoir envers les citoyens d’Israël et les habitants du sud qui sont à l’avant-garde depuis des années. Vous méritez la paix tout comme les habitants de Jérusalem et de Tel-Aviv ».

Gantz a également évoqué les émeutes en territoire israélien et a déclaré: « Tout au long de l’opération militaire, nous avons été confrontés à une crise interne profonde en même temps dans nos rues. J’exprime ma reconnaissance au Commissaire général et à tous ses collaborateurs qui ont travaillé dans des conditions extrêmement difficiles ».

«La société israélienne a besoin non seulement de soins intensifs, mais également d’un processus de guérison en profondeur, de la condamnation des extrémistes qui allument le feu en nous, du renforcement de la solidarité en nous, d’une éducation différente, de la connaissance de l’autre et du différent. C’est l’une des tâches nationales les plus importantes face à nous en ce moment», a déclaré Gantz.

Le chef d’état-major Aviv Kochavi: « J’espère des jours de paix et de sécurité ‒ mais soyons prêts à tout développement. Le Hamas a commis une grave erreur en tirant sur l’Etat d’Israël. Il ne nous a pas bien lu et a rencontré une force d’attaque et de défense qu’il ne connaissait pas et n’attendait pas. L’attaque contre le Hamas et le Jihad islamique est sévère. En même temps, nous avons fait un grand effort pour ne pas nuire aux non-impliqués ‒ que l’armée terroriste du Hamas et du jihad opère ont en leur sein, dans l’endroit le plus peuplé du monde.

LIRE  Décès au Maroc de rav Avraham El'hadad zatsal de Sarcelles

« De nombreuses réalisations de l’opération [Gardien de la muraille] parlent d’elles-mêmes, dont certaines n’apparaîtront que plus tard », a déclaré le chef d’état-major. Ce n’est pas du passé, le Hamas s’est abstenu de tirer des salves dans les dernières heures de l’opération. Nous sommes conscients qu’à côté des nombreuses réalisations, y compris l’interception de plus de 90% des missiles, nous devons continuer à fournir des solutions au défi des fusées et renforcer le sentiment de sécurité des citoyens d’Israël », indique Kochavi. «En ce qui me concerne et pour Tsahal, ce n’est pas fini mais nous n’aurons pas à payer au prix fort les jours de paix et de sécurité auxquels nous aspirons tous, cela n’empêche pas que nous soyons prêts à tout développement. Nous sommes prêts à agir à nouveau avec une grande force à tout moment. Nous avons agi différemment dans cette opération. Cela s’est terminé différemment ‒ et pour nous, la suite devrait être différente.

« En plus de toutes les missions que l’armée israélienne a accomplies avec succès, une mission importante n’a pas été achevée ‒ à savoir ramener les garçons à la maison », a noté le chef d’état-major. Nous travaillons sur cette question et les résultats de l’opération devraient accélérer leur retour. Il s’agit d’une responsabilité personnelle qui m’incombe, à moi, aux commandants de l’armée et à l’ensemble de Tsahal ‒ et on ne se reposera pas tant que nous ne nous acquitterons pas de la tâche et ne l’achèverons pas. Je voudrais exprimer ma gratitude au public israélien pour avoir relevé des défis fermes et responsables. La résistance dont le public a fait preuve a joué un rôle important et décisif.  Je partage le chagrin des familles dont les proches ont été tués au cours de l’opération en souhaitant un prompt rétablissement à tous les blessés ».

Hier, le Cabinet politique et de sécurité a décidé d’accepter l’initiative égyptienne de cessez-le-feu. La déclaration du cabinet a déclaré qu’il s’agissait d’un cessez-le-feu dans les deux sens sans aucune condition. Il a également été noté que l’establishment de la défense a examiné devant les ministres du cabinet les grandes réalisations d’Israël dans la campagne, dont certaines sont sans précédent.

Le cessez-le-feu est entré en vigueur à 2 heures du matin. Jusqu’à 1 h 50, des tirs se sont poursuivis vers le sud, des dizaines de roquettes ont été tirées sur des villages israéliens en bordure de la bande de Gaza dans les minutes précédant l’entrée en vigueur du cessez-le-feu. L’armée israélienne a déclaré que le Hamas avait également l’intention de tirer sur Tel Aviv et le Goush Dan avant que le cessez-le-feu ne prenne effet, mais des avions armés de Tsahal stationnés dans la bande de Gaza ont dissuadé le Hamas de chercher à atteindre des cibles vers le centre.

L’aéroport en Gourion était en état d’alerte, des avions de voyageurs El-Al avaient été détournés sur Eilat et ont finalement été admis à atterrir a Lod, tard dans la nuit.

JForum ‒ N12-mako.il.news

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop