Le député rav Acher proteste contre le retard à accorder des certificats d’après-corona

0
47

Il est question d’accorder des certificats pour les personnes qui sortent d’une période d’infection au corona, afin qu’ils puissent sans difficulté reprendre leur travail et permettre, finalement, de relancer la machine économique. Mais cela traine…

Dans sa lettre à Netanyahu, le rav Asher a écrit: « Le ministère de la Santé s’est engagé à présenter au Comité de la Constitution un premier plan d’indentification des personnes ayant été atteints par le virus immédiatement après le ministère de la Santé, mais selon le député, le déménagement a été gelé pour des raisons non exprimées, je demande votre intervention sur cette question importante.

« J’ai peur, ajoute-t-il, qu’il y ait des gens qui mettent des bâtons dans les roues et essaient de contrecarrer le mouvement pour des raisons qui sont les leurs. » Lesquelles ne sont pas acceptables.

Asher a déclaré: « Ce plan peut libérer des centaines de milliers de citoyens qui propulseront les rouages ​​de l’économie, augmenteront le taux de participation à la population active, faciliteront l’ouverture d’établissements d’enseignement et permettront aux personnes en situation de post-corona d’aider aux soins infirmiers dans les services sociaux et autres. »

Le président du Comité de la Constitution commence par dire : « Il y a environ un mois et à la demande de la Commission de la Constitution, de la Loi et de la Justice, le ministère de la Santé a commencé à examiner un plan de « ‘rétablissement » pour des centaines de milliers de citoyens qui ont récupéré du Corona, avec identification personnelle et rétablissement individuel, sous réserve des conditions du ministère de la Santé.

« La mise en œuvre de ce programme repose sur l’idée que les risques pour ces gens de rechute sont très faibles, certainement inférieurs aux risques pris dans certains décisions prises par le cabinet Corona pour ouvrir l’économie, et cela pourrait libérer des centaines de milliers de citoyens qui stimuleront l’économie, augmenteront les taux de participation au marché du travail, faciliteront l’ouverture d’établissements d’enseignement. Dans ce contexte, je tiens à souligner qu’actuellement, plus de 300 000 personnes sont enregistrées auprès du ministère de la Santé comme en convalescence, sans compter celles définies comme « sérologiques » qui sont également considérées comme présentant un risque d’infection nul.

LIRE  Quatre Etats pour un seul peuple...

« À la lumière de tout ce qui précède, un représentant du ministère de la Santé a annoncé lors d’une discussion tenue à la Commission des statuts le 1er octobre qu’immédiatement après les vacances un aperçu préliminaire serait présenté sur la question, et en effet une équipe d’experts professionnels dirigée par le directeur général adjoint du ministère de la Santé, le professeur Itamar Grotto, a commencé à travailler sur le plan. Pour une raison quelconque, la semaine dernière, le travail de l’équipe a été gelé, et j’ai peur que certains mettent des bâtons dans les roues et essaient de contrecarrer le mouvement pour des considérations extérieures. « 

Le président de la commission des statuts a déclaré: « Le retard du ministère de la Santé sur cette question importante est déroutant, d’autant plus que dans les procédures de retour de l’étranger aux fins d’exemption d’isolement, le ministère de la Santé a admis le principe un certificat de cet ordre dans le but d’éviter les restrictions corona. Également, dans le projet de loi du gouvernement pour la reconnaissance des zones géographiques en tant que zone spéciale pour le projet de loi sur le virus Corona il a été déclaré que la présentation d’un certificat de « récupération » est valable pour l’entrée et la sortie de ces zones sans inspection. Et la question qui se pose est de savoir si et comment le ministère de la Santé choisit de reconnaître les récupérateurs et pourquoi? « .

«Monsieur le Premier ministre, j’aimerais que vous interveniez dans cette affaire importante et que vous fassiez la promotion d’une décision du Cabinet reconnaissant sans délai le certificat de « récupération »pour l’exemption individuelle de toutes les restrictions corona. En même temps, à la fois pour l’économie et pour le bien-être des citoyens israéliens. « 

LIRE  La mort subite de l'ambassadeur de Chine en Israël

Aucun commentaires

Laisser un commentaire