Le Grand rabbin de Russie sur Lavrov : « Il a dit des choses choquantes. Il devrait s’excuser. »

0
175

Le grand rabbin de Russie, le rabbin Berl Lazar, fait référence aux remarques antisémites du ministre russe des Affaires étrangères : « Il a dit des choses choquantes. Il devrait s’excuser. »

Hidabrouth – Naama Green

Le Grand rabbin de Russie, le rav Berl Lazar, a vivement réagi aux remarques antisémites du ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov, affirmant qu’il « croit qu’Adolf Hitler avait aussi du sang juif. Les plus grands antisémites sont les Juifs ».

Dans une interview accordée à l’agence de presse juive JTA, le rav Lazar a déclaré : « Les propos sont choquants. Ce serait bien s’il s’excusait auprès des Juifs et admettait simplement qu’il avait tort. Il n’est pas approprié de comparer l’Holocauste à l’actualité ». Le rav Lazar a ajouté qu’une telle comparaison « sous-estime l’accomplissement des soldats héroïques qui ont libéré Auschwitz et hissé le drapeau de la victoire sur le Reichstag ».

En Israël aussi, ils ont réagi durement aux remarques de Lavrov. Le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid a déclaré que « c’est une déclaration impardonnable, scandaleuse et une terrible erreur historique. Nous attendons des excuses », a-t-il ajouté, ajoutant que « l’ambassadeur de Russie sera convoqué aujourd’hui pour une conversation rude. Les Russes devraient corriger et ouvrir un livre d’histoire. Les Juifs ne se sont pas tués pendant l’Holocauste. Le niveau le plus bas de racisme contre les Juifs est d’accuser les Juifs eux-mêmes d’antisémitisme. »

En réponse, le ministère russe des Affaires étrangères a répondu aux remarques de Lapid : « Les remarques du ministre israélien des Affaires étrangères sont anti-historiques et expliquent en grande partie pourquoi le gouvernement israélien actuel soutient le régime néo-nazi de Kiev ».

LIRE  Le Hezbollah sous dissuasion israélienne depuis 13 ans

Moscou a réitéré l’affirmation de Lavrov selon laquelle les origines juives de Zelensky n’ont pas empêché l’Ukraine d’être dirigée par des néo-nazis : « L’antisémitisme dans la vie quotidienne et la politique ne s’arrête pas, mais au contraire se nourrit en Ukraine ».

Malgré les tensions, Jérusalem estime que les choses ne vont pas dégénérer en une grave crise diplomatique avec Moscou.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire