Le Likoud et Kakhol lavan sont arrivés à se mettre d’accord !

0
41

Le Likoud et Kakhol lavan sont parvenus à des accords: le Comité des finances a approuvé ce soir (dimanche à lundi) pour une deuxième et troisième lecture le projet de loi qui permettra un report de 120 jours à la date limite de transfert du budget.

Ynet

Le projet de loi est basé sur une proposition de compromis du député Zvi Hauser (Derech Eretz) visant à résoudre la crise de la coalition concernant le budget de l’État. Hier soir, le Premier ministre Benjamin Netanyahou a annoncé qu’il soutenait un compromis. Le plénum de la Knesset a approuvé la décision avant minuit.

Selon le compromis de Hauser, la date limite pour le transfert du budget de l’Etat sera repoussée de cent jours. Mais pendant la nuit, et pendant que le comité faisait une pause, il a été décidé de modifier la date limite pour déplacer le budget au 23 décembre.

En même temps, il ne sera pas possible d’entreprendre des nominations de cadres supérieurs dans la fonction publique. Dans la période intermédiaire jusqu’à l’approbation du budget pour 2021, un supplément de 11 milliards de shekels sera accordé au budget de poursuite pour 2020.

L’exposé des motifs de cette loi consiste dans le fait qu ‘ »une situation spéciale et sans précédent de lutte contre le virus corona nécessite un calendrier différent pour la formulation d’un budget d’État que celui énoncé dans la loi fondamentale. La dissolution de la Knesset en ce moment nuira gravement à la force des ménages, à la stabilité économique israélienne et à l’intérêt général général ».

LIRE  Jérusalem, hystérie planétaire !

Le Premier ministre Netanyahou a annoncé qu’il soutenait le compromis et a déclaré lors d’une conférence de presse que « par responsabilité nationale, j’ai décidé ce soir d’accepter la proposition de compromis. Cette proposition permet un flux immédiat d’argent vers les citoyens et l’économie de l’État d’Israël, elle évite la nécessité d’élections. Je dis une chose simple, unissons-nous et travaillons. Ensemble pour ces objectifs importants. « 

Le chef de l’opposition Yair Lapid (Yash Atid) a attaqué la proposition de compromis: « Encore cent jours sans budget, puis des élections ? Est-ce cela leur compromis? Pour continuer l’échec complet de Netanyahou ? Des écoles qui ne s’ouvriront pas correctement ? Des travailleurs indépendants qui ne recevront pas d’aide ? Un chômage insensé qui durera? Vous n’en n’avez assez d’être déconnectés ? « 

Aucun commentaires

Laisser un commentaire