Le président de la Chambre des représentants américaine a annoncé : une procédure de destitution est lancée contre le président Biden

0
83

Le président de la Chambre des représentants américaine, Kevin McCarthy, a ordonné aujourd’hui l’ouverture d’une procédure d’impeachment contre le président des États-Unis, Joe Biden.

JDN – Itamar ben Kalifa

Les républicains ont annoncé aujourd’hui (mardi) qu’ils entamaient une procédure de destitution contre le président des États-Unis Joe Biden, craignant qu’il ne profite des affaires douteuses de son fils.

Le président de la Chambre des représentants, Kevin McCarthy, qui a annoncé le début de la procédure, affirme : « Un informateur fiable du FBI affirme avoir été corrompu par la famille Biden », et ce malgré le fait que l’enquête officielle n’a trouvé aucune indication de la corruption et de l’implication du président.

Le républicain McCarthy contrôle la Chambre des représentants avec une faible majorité et, selon certaines estimations, de nombreux membres de son parti sont motivés par le désir de « rembourser » la procédure de destitution ouverte contre l’ancien président républicain Donald Trump.

Il convient de noter que même si une procédure de destitution a lieu, elle doit passer par la Chambre des représentants et le Sénat afin de provoquer la destitution d’un président en exercice. Le Parti démocrate détient une faible majorité au Sénat et il est possible que même à la Chambre des représentants, où les républicains jouissent d’une majorité faible mais stable, certains représentants ne voteront pas pour la destitution de Biden.

LIRE  Vélo électrique : le permis de conduire est maintenant obligatoire en Israël

Aucun commentaire

Laisser un commentaire