Le président et le ministre des Affaires étrangères soutiennent la profanation du Kotel !

0
372
Newly elected Israeli president Isaac Herzog with Yesh Atid leader Yair Lapid in the Israeli pariament on the day of the presidential elections, in Jerusalem, June 2, 2021. Photo by Yonatan Sindel/Flash90 *** Local Caption *** ???? ????? ?????? ?????? ?????? ???? ???? ????

Durant la soirée de Ticha Be Av, une tentative a été faite par les conservateurs de tenir une « prière » mixte au Mur des Lamentations sous le couvert de « l’égalité », et des jeunes ont manifesté contre cela, préparant la place où ces gens viennent prier en y installant une séparation, et en venant, garçons d’un côté et filles de l’autre, pour y organiser les prières. Les réformés ont protesté !

Le président Yitzhak Herzog et le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid ont attaqué les manifestants !

Les tentatives incessantes des réformistes pour prendre pied au Mur occidental selon leur conduite qui va contre la Halakha, les hommes et les femmes ensemble, se sont poursuivies la soirée de Ticha Be Av, le jour de la destruction du Temple.

Toutefois, un groupe de jeunes a organisé une contre-manifestation à la profanation de ce saint lieu, en y érigeant une me’hitsa, une séparation. On peut se demander du reste pourquoi ces réformés ne peuvent pas accepter de prier de manière séparée : est-ce là toute leur religion, qui consiste à prier ensemble, et le reste n’a pas d’importance ?!

En tout cas, voici le nouveau président Yitz’hak Herzog et avec lui Yair Lapid, vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères (en une photo qui dit tout), qui ont jugé approprié de condamner les manifestants et de soutenir les réformés : « Le jour de la destruction du Temple, les Juifs extrémistes ont décidé de profaner le caractère sacré du jour et du lieu et de provoquer une violente querelle sur la place du Mur des Lamentations », a écrit Lapid et a poursuivi : « C’est précisément le zèle et la haine libres qui ont conduit à la destruction et à l’exil. »

LIRE  Seconde Guerre mondiale : opération Mincemeat, l'incroyable intox des Anglais

Herzog a écrit : « La maladie qui nous attaque quand la haine gratuite n’est pas passée du monde et est notre grand défi national. J’ai été très attristé quand j’ai vu ce qui s’est passé hier sur la place alternative du Mur occidental, il n’y avait aucune raison d’intervenir avec des prières sur cette place. Je suis vraiment désolé et j’espère que cela ne se reproduira pas. »

Messieurs, juste une question : pourquoi ne parlez-vous pas aussi du manque de respect de ces gens face à 3000 ans de Halakha, qui fixe pourtant de manière claire qu’il est interdit de prier hommes et femmes ensemble, et 3000 ans durant lesquels les Juifs ont respecté cette instruction ? Ces gens, qui jamais ne prient, et qui viennent là pratiquer leur judaïsme déformé dans l’endroit le plus saint du peuple juif, selon leur conception modernisante et christianisante, ne sont-ils pas ceux qui nous provoquent et qui viennent nous forcer à réagir ? Pourquoi ne leur demandez-vous pas d’aller voir ailleurs, aux Etats Unis par exemple, où ce genre de déformation a pris de l’ampleur (pour la 1ère génération, la second plonge directement dans les mariages mixtes et disparait).

Aucun commentaires

Laisser un commentaire