Le Qatar finance le Hezbollah via les marchés de l’or

Le Qatar finance le Hezbollah via les marchés de l’or

0
32

Le Qatar finance l’arsenal du Hezbollah via les marchés de l’or en Ouganda

Un groupe de réflexion européen révèle les détails du dossier d’achat d’armes serbes

Le Qatar exploitait un réseau de financement pour les expéditions d’armes d’Europe au Hezbollah en utilisant des expéditions d’or échangées à travers l’Afrique, selon les dernières révélations faites sur les relations du pays du Golfe avec la milice.

Le groupe de réflexion autrichien Mena-Watch a publié mardi les détails d’une affaire impliquant de hauts responsables qataris qui ont coordonné les paiements et offert une protection aux financiers du Hezbollah basés à Doha. Le message du groupe de réflexion s’appuyait sur un dossier compilé par l’agent connu sous le nom de Jason qui travaillait sous couverture dans le pays (au Qatar).

Il a désigné des officiels de premier plan, dont Dhalan Al Hamad, qui en 2015 a été nommé vice-président de l’Association internationale de la fédération d’athlétisme (IAAF) et est président d’athlétisme du Qatar.

«Le général Dhalan Al Hamad, membre de la famille royale du Qatar, a utilisé l’or de l’Ouganda pour financer ce commerce d’armes», indique le dossier.

Le réseau « armes contre or » était un programme élaboré en 2017 pour acheter des armes en Serbie et transférer ces armes via un réseau d’anciens responsables du renseignement de Macédoine du Nord. Les armes étaient étiquetées comme matériaux de construction et présentées comme des produits en acier locaux. Les intermédiaires des Balkans ont travaillé avec des clients basés au Qatar pour s’assurer que les armes étaient d’abord déplacées vers le port grec de Thessalonique et ensuite vers Beyrouth où la milice domine le port [comme le certifie encore l’explosion du 4 août qui a fait plus de 190 morts, tous libanais).

LIRE  Le sirop d’érable désormais cacher

Les douanes nord-macédoniennes ont fourni de faux documents d’expédition sous la direction d’un ancien chef des services secrets du pays.

Les paiements aux entreprises serbes ont été acheminés par Chypre sous la forme d’or fourni par des marchands de métaux précieux en Ouganda. Les fonds pour l’or provenaient finalement d’organisations caritatives basées au Qatar qui sont sous le contrôle des personnalités les plus importantes du pays. Les organismes de bienfaisance ont utilisé les principales banques du pays pour effectuer les transactions.

Le soutien du Hezbollah s’est poursuivi depuis le Qatar tout au long de cette année. Il est entendu que les renseignements allemands ont corroboré les informations sur le réseau du Qatar réparti sur les trois continents et au-delà. L’Allemagne a interdit le Hezbollah plus tôt cette année et a mené une série de raids contre des membres présumés du groupe à travers le pays.

«A la connaissance de responsables gouvernementaux influents, les dons ont été générés par des associations caritatives à Doha», selon le dossier « Surtout, les associations caritatives qatari Sheikh Eid et la Fondation pour l’éducation ont transmis 500 millions de dollars au Hezbollah rien qu’en 2020».

Mena-Watch a ajouté que les actions du Qatar ne se limitaient pas à soutenir les attaques terroristes et à financer ses achats d’armes. Le Hezbollah a envoyé des combattants de ses rangs en Syrie pour défendre le régime du président Bashar Al Assad.

thenational.ae (arabs emirates)

Adaptation : Marc Brzustowski

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
ILS Shekel israélien