Le rav Yits’hak Yossef contre le ministre des Cultes : « Ce pilote continue de voler, quel insolent ! »

0
251

Le rav Yits’hak Yossef, Richon Letsion, s’en est pris ces jours-ci au ministre des Cultes, Mathan Kahana, avec une virulence inattendue, rappelant quelque peu ce que son père, le regretté rav Ovadya Yossef zatsal, était capable de faire quand cela s’imposait.

Kikar haChabbath – Yishai Cohen

Le Grand rabbin rav Yits’hak Yossef dans une violente attaque contre le ministre Matan Kahana en raison de la réforme de la cacherouth : « Il fait cela pour plaire à David Stav (chef du groupe rabbinique autonome et affaiblissant Tsohar). Qui sait quelle destruction cela apportera. Ce pilote continue de voler, quelle impudence. »

Le rav a ouvert ses propos dans sa leçon hebdomadaire à la synagogue de Yazdim à Jérusalem avec les mots suivants : « La loi sur la cacherouth qu’ils ont fait passer aujourd’hui est terrible. Jusqu’à présent, le Grand Rabbinat supervise, nous avons des responsables de la cacherouth partout, il existe un service de fraude de la cacherouth. Il est possible de donner des amendes, c’est un service très actif. L’un de ses responsables a une fois été battu, après avoir attrapé quelqu’un qui a menti.

« Aujourd’hui, quand ils ont ouvert ce dossier, sont-ils conscients de ce que représente pour la Halakha le fait qu’un non-juif fait la cuisine ? Vous voulez accorder votre surveillance aux magasins ouverts le Chabbath, hélas, c’est une faille très sérieuse, comment voulez-vous faire confiance ?

« Ils disent vouloir engager des femmes qui seront des surveillantes de la cacherouth, comment est-ce possible ? Des femmes laïques et non religieuses… Mais même s’il s’agit de personnes religieuses, est-ce une conduite de modestie pratiquée dans le peuple d’Israël pour les femmes ? Où est la modestie ? En particulier que les femmes de n’importe où. Dans l’armée, ils vont faire venir toutes sortes de femmes non religieuses, peut-on espérer qu’elles soient dignes de confiance ? »

LIRE  Les derniers chiffres...

Le Rishon Letsion a lancé une attaque directe contre le ministre Matan Kahana : « Cette conception selon laquelle n’importe qui peut accorder un tampon de cacherouth vient, de la part du ministre des Religions, pour faire plaisir à David Stav, cette personne sur laquelle notre maitre (rav Ovadya Yossef zaztsal) disait qu’il n’y en a pas en lui de respect du Ciel.

« Notez que notre maitre n’a jamais parlé d’un rabbin de ville avec des mots aussi durs, a-t-il dit une fois qu’il était un méchant (racha’) ? A-t-il dit de quelqu’un qu’il n’avait aucun respect pour le Ciel ? Qu’il est dangereux pour le judaïsme ? Jamais. Le rav respectait tout le monde, mais pas dans ce cas-ci. Le rav a enlevé ses gants.

« Qui sait quelle destruction cela apportera », a averti le Rishon Letsion : « Dans le présent cas, nous proclamons à l’égard du cher public : ‘Attention, ne vous fiez pas à n’importe quelle surveillance. Uniquement à des organismes sérieux, dépendants de rabbanim de ville de qualité tels que le rav Yits’hak Levy (NDLR : Point directe, car le rav en question, rav de la ville de Nécher à côté de ‘Haifa, s’en est pris au rabbin Stav récemment, et a droit à présent à une plainte devant le tribunal, déposée par ce dernier…). Je préviens le public : ne faites pas confiance à toutes sortes d’organismes de cacherouth, c’est une grande destruction ce qu’ils veulent provoquer.

« Ce pilote arrive (NDLR : Car c’était la spécialité de Kahana à l’armée), il continue de voler, de faire des choses, quelle insolence, quel manque de respect d’autrui. Où avons-nous vu une conduite de cet ordre, que l’on peut agir contre l’avis des Grands rabbins ? »

LIRE  Algérie: étrange accrochage avec un sous-marin israélien

Le rav a insisté sur le fait qu’il s’agit là d’une lutte commune avec le Grand rabbin achkenaze, le rav Lau : « Ce n’est pas que moi qui s’oppose. Mon collègue, le rav achkenaze, en fait de même. C’est vrai qu’il l’a rencontré (Kahana), mais il le regrette, il a fait erreur, il pensait qu’il pourrait l’influencer. Mais cela est impossible, il vient avec une agenda, tout est fait pour trouver grâce aux yeux du rav de Choham (NDLR : Stav). »

La virulence de cette intervention, qui a fait beaucoup de bruit, est en effet rare dans la bouche du rav Yits’hak Yossef.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire