Le siège avant tout : la coalition a voté contre des lois qu’elle soutenait auparavant…

0
62

Le sionisme religieux a attaqué les dirigeants de la coalition qui ont choisi de voter contre une loi qu’ils avait précédemment soutenue et même proposée au plénum de la Knesset : « La coalition Bennet-Tibi est dangereuse pour la sécurité d’Israël ».

JDN

Le Parti sioniste religieux et son président, le député Bezalel Smutrich, ont soumis aujourd’hui (mercredi) deux lois au vote à la Knesset. L’une des lois avait précédemment reçu le soutien des dirigeants actuels de la coalition, Yair Lapid et Gideon Sa’ar. Les deux lois sont la non-restitution des corps des terroristes et l’abrogation de la loi sur le désengagement. La loi interdisant la restitution des corps des terroristes a été votée par les dirigeants de la coalition dans le passé, mais dans une impressionnante démonstration d’hypocrisie, ils ont voté contre aujourd’hui.

Lors du vote sur les lois soulevées par le sionisme religieux, le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre de la Défense Benny Gantz sont venus spécifiquement pour voter contre. Le député Yoav Kish du Likoud a attaqué : « La liste commune a voté avec vous. Vous ne pouvez rien faire d’autre, car Mansour Abbas est dans votre coalition. »

En réponse au renversement des deux lois par le plénum de la Knesset, le sionisme religieux a émis une réponse ferme : « Il y a quelques minutes, la coalition Bennet-Tibi a renversé la loi pour empêcher le retour des corps terroristes. Selon eux, « une coalition qui est soutenue et animée par des partisans du terrorisme a aujourd’hui insufflé une nouvelle vie aux ailes du terrorisme et a empêché une loi efficace dont les membres de la coalition eux-mêmes ont dit dans le passé qu’il s’agissait d’une loi nécessaire et correcte ».

LIRE  Profanation de tombes juives au Danemark : deux arrestations

Le sionisme religieux a également attaqué la coalition. « La coalition Bennet-Tibi est dangereuse pour la sécurité d’Israël », ont-ils affirmé. « Bennett a une fois de plus préféré sa chaise aux citoyens d’Israël et a craché pour la énième fois avec ses amis, Shaked et Kahana, sur la figure des familles endeuillées des soldats de Tsahal et les citoyens d’Israël ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire