Le tremblement de terre en Turquie : le chef de la communauté juive d’Antioche et sa femme sont portés disparus

0
284

Grave crainte pour la vie du chef de l’ancienne communauté juive d’Antioche, Shaul Janudi, et de son épouse Fortuna, portés disparus depuis la catastrophe.

Hidabrouth – Naama Green –

צילום: סוכנות הידיעות הטורקית אנאדולו

Il y a de sérieuses craintes pour la vie du chef de la communauté juive d’Antioche, Shaul Jannoudi et de son épouse Fortuna, après que les deux ont disparu depuis le grave tremblement de terre qui a frappé la ville.

Lors de la série de tremblements de terre qui ont frappé la ville, la synagogue locale a également été endommagée et les sifré Tora en ont été retirés.

Les Juifs ont vécu dans la ville d’Antioche pendant plus de 2 300 ans, et aujourd’hui il n’y a plus que 12 à 20 Juifs, tous adultes.

Le rav Mandi Hitrik, le grand rabbin de Turquie, qui est également à la tête de l’Union des rabbins dans les pays islamiques, a déclaré qu’à l’exception du chef de la communauté juive et de sa femme, « les Juifs de la ville vont bien. La synagogue n’est pas en bon état, mais elle n’est pas complètement détruite. Il y a des fissures et des dégâts considérables ici. »

Le rav Pinchas Goldschmidt, président de la Conférence des rabbins d’Europe, a déclaré que « selon les rapports, il n’est pas possible pour le moment de connaître avec certitude la situation de tous les Juifs de la communauté en Turquie, et les communautés juives en Europe prient pour eux. »

Le Grand rabbin David Lau, le Grand rabbin d’Israël, s’est entretenu hier soir avec les rabbins des communautés de Turquie et a déclaré : « Le Saint, béni soit-Il, nous rappelle que ‘Il regarde la terre et tremble’ est la réalité de Sa création, mais le Tout-Puissant dans Sa miséricorde nous protège également de tout trouble et de toute détresse. »

L’ambassadeur d’Israël en Turquie, Irit Lilian, a déclaré à Ynet que « la destruction est grande, et je ne sais pas ce qui deviendra clair dans les prochains jours. Comme tout le monde, je prie et j’espère qu’il n’y a pas d’Israéliens parmi les ruines, et qu’autant Israéliens que possible seront sauvés. »

« Nous ne savons actuellement pas avec certitude s’il y a des Israéliens qui ont perdu le contact », a souligné l’ambassadeur, mais a fait état de la mort du président de la communauté juive d’Antioche et de sa femme dans un accident. Cependant, la communauté juive affirme qu’on n’en sait rien, qu’il n’y aucun contact avec eux  et qu’il y a de graves craintes pour leur vie.

L’ambassadeur a déclaré que les Turcs sont généralement préparés aux tremblements de terre, mais que la catastrophe est maintenant plus grande que la Turquie ne peut en supporter. « Dès que le tremblement de terre s’est produit, le ministre turc de l’Intérieur a lancé un appel très inhabituel à la communauté internationale pour leur venir en aide. Normalement, les Turcs sont préparés aux tremblements de terre et sont capables d’y faire face seuls. C’est un pays habitué aux tremblements de terre. Mais ici, ils ont simplement appelé dès le début – venez nous aider, car ils ont compris les dimensions de la catastrophe », a-t-elle expliqué.

« En cas d’urgence, tout est mis de côté », a commenté l’ambassadeur sur la possibilité qu’Israël envoie de l’aide à la Syrie. « Si nous parlons de la possibilité d’une aide israélienne à la Syrie, sauver des vies humaines passe avant toute autre chose. »

Aucun commentaire

Laisser un commentaire