Les Juifs et le prix Nobel : les vrais chiffres

Les Juifs et le prix Nobel : les vrais chiffres

0
98

Des prix Nobel ont été décernés à plus de 900 personnes, dont au moins 25 % étaient des Juifs. Le nombre de Juifs recevant des prix Nobel a fait l’objet d’une certaine attention. Les universitaires israéliens Elay Ben-Gal et Yeshayahou Leibowitz ont commencé à rédiger une encyclopédie des lauréats juifs du prix Nobel et ont interrogé autant de personnes que possibles sur leur vie et leur travail.

Les Juifs ont été récipiendaires des six prix. Le premier récipiendaire juif, Adolf von Baeyer, a reçu le prix de chimie en 1905.

Les lauréats juifs Elie Wiesel et Imre Kertész ont survécu aux camps d’extermination pendant la Shoah, tandis que François Englert a survécu en étant caché dans des orphelinats et des foyers pour enfants. D’autres, comme Walter Kohn, Otto Stern, Albert Einstein, Hans Krebs et Martin Karplus ont dû fuir l’Allemagne nazie pour éviter la persécution. D’autres encore, dont Rita Levi-Montalcini, Herbert Hauptman, Robert Furchgott, Arthur Kornberg et Jerome Karle ont connu un antisémitisme important au cours de leur carrière.

Arthur Ashkin, un juif américain de 96 ans, était, au moment de son attribution, la personne la plus âgée à recevoir un prix Nobel.

La surreprésentation des Juifs est de l’ordre de 10.000 fois plus grande que la moyenne de la population mondiale. Deux grands paramètres expliquent cette situation. Un grand nombre de Juifs a été en contact avec des centres de haut niveau d’éducation, dont il a tiré profit, et la culture juive pousse à l’étude intense ce qui prédispose à ce type de performances.

Les prix Nobel Juifs de chimie sont au nombre de 33 sur 121 décernés ce qui représentent 27,27%. Ramené à la population mondiale, c’est une surreprésentation de 10.908 fois.

LIRE  Lancement du nouveau satellite espion israélien Ofek 16

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
ILS Shekel israélien
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop