Les recherches pour retrouver Moishi Kleinerman ont été élargies, mais on n’a aucune idée de sa situation

0
617

Le montant qui récompensera quiconque apportera des informations sur le sort de Moishi Kleinerman, qui a disparu depuis près de 3 mois, a triplé pour atteindre 150 000 NIS. Ce jeune de 16 ans, dont la famille habite à Kiryath Séfer, a disparu alors qu’il était à Méron voici trois mois, et l’on n’a plus de ses nouvelles depuis lors. Il est un arrière-petit-fils de Dr Georges Meyer, de la fameuse famille Meyer, de Strasbourg.

Hidabrout – Naama Green

Le président de la Fondation Am Israël ‘Hai, le généreux Shemuel Skett, a annoncé ce matin (jeudi) qu’il triplerait le prix que la famille a promis en échange d’informations sur le sort de Moishi. Skett s’est rendu à la maison de ses parents à Modi’in Illit, et son histoire a touché leur cœur. Il a décidé de faire un don de 50 000 NIS afin d’encourager le public à retrouver le garçon. Ce matin, comme mentionné, le montant a triplé.

« Nous avons reçu des appels du monde entier, et il y a une énorme mobilisation, et nous portons maintenant le montant à 150 000 NIS », a déclaré Skett. « Il y a des Juifs au grand cœur qui ont été touchés par l’affaire et qui ont demandé à se joindre et à faire partie de l’effort juif commun. J’appelle le peuple d’Israël à participer à cette mitsva, et si vous nous donnez des informations grâce auxquelles nous trouverons Moishi, je serai heureux de vous donner 150 000 shekels.

Guity et Shmuel, les parents de Moishi, ont participé cette semaine à une discussion tenue au Comité de la sécurité intérieure à la Knesseth sur l’accord de la police concernant la recherche des personnes disparues. Lors de l’audience, la mère, Guitty éclate en sanglots : « Je n’ai pas de vie. Comment puis-je m’occuper des autres enfants à la maison ? J’ai l’impression que personne ne s’intéresse à l’affaire de Moishi. Ma tête n’est pas concentrée. … Nous n’avons aucune idée de ce que ce gamin traverse. Est-ce est-il vivant ou mort ? Tombé dans l’oued, dans le gouffre ? Je n’ai pas de mots. »

LIRE  Israël-Ukraine : célébration émouvante de bar mitzva au Kotel

Son père Shmuel a ajouté : « C’est la vie d’un enfant qui est concernée, et l’État doit se prendre en main. Nous avons très peur qu’il s’agisse d’un enlèvement. C’est un enfant qui est lié à la famille, qui appelle toujours pour donner des nouvelles. Quelqu’un le détient, peut-être un nationaliste ou un criminel. Allez savoir ! »

La police continue de demander l’aide du public pour localiser le garçon, qui a été vu pour la dernière fois à Meron, et depuis lors, ses traces ont été perdues. Description : structure corporelle mince, cheveux noirs avec payoth, yeux noirs portant des lunettes, au-dessus de son œil gauche il y a une cicatrice proéminente. Toute personne qui sait où il se trouve ou qui pourrait aider à le localiser est priée d’appeler le poste de renseignement de la police israélienne au 086447200, ou la hotline 100 de la police.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire