« Les réformes dans le ministère des Cultes visent à la désintégration d’Israël »

0
209

L’ancien président du parti Noam, le rabbin Dror Aryeh déclare à Kol ‘Hai : « Ils reconnaissent que le grand rabbinat est un obstacle à toute la désintégration mondiale qui existe aujourd’hui, de la famille, de la cacherouth et des conversions. Ils ne se battent pas pour une chose en particulier. Ils veulent nuire à l’ensemble du judaïsme de l’intérieur « 

L’ancien président du parti Noam, le rabbin Dror Aryeh, fait référence à la réforme de la cacherouth du ministre Kahana : « Le grand rabbinat a été créé avant la création de l’État pour unir le peuple », explique le rabbin Aryeh.

Dans une conversation avec Bezalel Kahn dans l’édition principale de Radio Ko ‘Haï, le rabbin Aryeh affirme : « Le ministre Kahana est l’animal de compagnie religieux de Lapid et Lieberman et parle au nom des réformateurs. Ils reconnaissent que le grand rabbinat est un obstacle à toute la désintégration mondiale qui existe aujourd’hui, de la famille, de la cacherouth et des conversions. Ils veulent nuire de l’intérieur à tout le judaïsme. C’est une réforme illégale. » Il a déclaré : « Bennett et Kahana font cela pour livrer les marchandises à ceux qui leur ont donné le pouvoir. « 

Il a ajouté : « La privatisation de la cacherouth mènera à la corruption et abaissera le niveau de la cacherouth. Elle démantèlera le peuple d’Israël. Ce qui se passera, c’est que nous ne pourrons pas nous marier et ne pas nous asseoir côte à côte. La prochaine chose est démanteler le peuple d’Israël par des conversions. Une fois qu’ils l’ont coupé, ils démantèlent le peuple d’Israël. Tout comme il est impossible d’établir un autre ministère de la santé, ou une autre armée, il est impossible d’établir un autre système de cacherouth. »

LIRE  Le Liban va payer un lourd tribut à la prochaine guerre Israël-Hezbollah !

Le rabbin Aryeh a également déclaré dans une interview à Kol ‘Hai : « Je suis choqué que nous ne soyons pas encore sorti dans les rues pour manifester contre cette tendance. » Il a ajouté : « Aucun grand daya ni aucun sage n’a donné le feu vert à cette folie qui divisera le peuple et ouvrira la porte aux réformes et à la dissolution de la religion dans l’État d’Israël. Nous devons prendre soin de l’avenir de nos enfants, pour qu’ils puissent trouver encore une Juive avec qui se marier. Il s’agit d’un gouvernement qui repose sur une minorité, qui lutte contre le peuple d’Israël, la terre d’Israël et tout ce qui est sacré pour le judaïsme. « 

« Nous devons sortir organiser des troubles civils, pas dans la violence. Comme la manifestation du million à l’époque contre la Cours suprême. Nous devons descendre dans les rues », conclut le rabbin Dror Arieh.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire